Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'actu du moment…

30, 31 janvier
1er février,

le Palais des congrès d'Arles
accueille
la foire d'Arles

150 exposants présents

Rechercher...

Le Réseau


Mission de communication
confiée par la Chambre
de Commerce et d'Industrie
du Pays d'Arles.
Ce blog est développé
par et à l'initiative de l'agence

Made in mouse.

Nous contacter


























14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:40
Le secteur transport-logistique représente un point fort de l'économie régionale. Concrètement, c'est 5.000 entreprises, 55.000 emplois, avec une création nette supérieure à 1.000 emplois par an depuis 1995, des installations régulières de nouveaux acteurs et une valeur ajoutée de 6 milliards d'euros. Les grands prestataires nationaux et internationaux sont déjà présents et beaucoup développent leurs capacités.


La Provence logistique en quelques mots…

Première zone portuaire de France et d'Europe du Sud, second aéroport français pour le fret, premier département multimodal air-route-fer-fluvial-mer, les Bouches-du-Rhône disposent en matière foncière de sites aménagés et bien localisés pour accueillir des plateformes de distribution, y compris les gros projets, sur des grands espaces naturellement plats.

Première concentration d'opérateurs de télécommunications en Europe du Sud, la Provence des nouvelles technologies conforte et sécurise cet ensemble en apportant une nouvelle dimension aux échanges matériels et immatériels.

Des sites spécialisés dans les domaines de la logistique aéroportuaire :
- Aéroportuaire : zone de fret de l'Aéroport Marseille-Provence,
- Portuaire : Distriport à Fos-sur-Mer et Distrimar à Marseille,
- Fluvio-maritime : port fluvial d'Arles
- Rail-route : Clesud à Grans-Miramas et Saint-Martin de Crau.


Une position géographique idéale
 
Servie par sa position géographique, la Provence est un pôle logistique complet par ses compétences comme par ses infrastructures et dotée d'un potentiel de développement considérable.

• toutes les grandes compagnies maritimes font escale à Marseille-Fos, au centre des échanges intra-méditerranéens,
• une des principales portes d’entrée des marchandises d’Asie du Sud Est vers l’Europe,
• une capacité de plateformes de distribution sur toute l'Europe sans redoublement de trajet par rapport aux sites d'hinterland.

Un des très rares pôles logistiques européens réellement multimodaux
 
• 1er port de France et de Méditerranée.
• 2ème aéroport de fret aérien en France.
• Un réseau autoroutier dense, non saturé, relié à toute l'Europe.
• Un réseau ferroviaire desservant tous les grands équipements (ports, industries, plateformes logistiques,…).
• Une capacité fluvio-maritime par le Rhône jusqu'au nord de Lyon, permettant la navigation de barges au format européen sur près de 500 kms.
• Un réseau de pipelines vers le nord de la France, l'Allemagne et la Suisse.
• Le 2ème hub de télécommunications haut débit en France après Paris avec plus de 30 opérateurs.


Un potentiel de développement considérable
 
Le parc d'entrepôts existant dans les zones logistiques de Marseille, Vitrolles, Salon-de-Provence, Arles et Saint-Martin de Crau… héberge entre autres les centres de distribution et entrepôts de grands chargeurs (Carrefour, Coca Cola, Métro, Michelin) et prestataires (Calberson, Dentressangle, Katoen Natie, TNT Logistics, Tibbett et Britten…).

Les nouvelles plateformes multimodales de Clésud, Distriport et Saint-Martin de Crau offrent plusieurs centaines d'hectares de terrains disponibles et plus de 600.000 m2 construits ou en cours de construction depuis 5 ans (notamment avec des programmes en blanc ou en gris d'investisseurs internationaux comme PROLOGIS, PRD/LOGISTIS, GAZELEY, EURINPRO…) et des prévisions de 250.000 m2 environ dans les 2 années à venir.


Un ensemble complet de services à la logistique, de prestations et de formations, l'héritage d'une expérience bimillénaire du négoce et du transport

• Le logiciel "AP+" développé conjointement entre la société marseillaise GYPTIS et son partenaire du Havre permet à tous les intervenants portuaires de traiter en temps réels les chargements transitant par le port de Fos-Marseille. Il est relié au logiciel douanier européen "SOFI", permettant le traitement complet des marchandises.

• Tous les types d'entrepôt sous douane et d'importation temporaire, de conditionnement ou d'assemblage sont disponibles.

• L'aéroport international Marseille-Provence dispose d'entrepôts frigorifiques ultra modernes pour les produits alimentaires périssables avec inspection sur place par les services vétérinaires.

• De nombreuses sociétés d'ingénierie et de construction spécialisées dans les bâtiments et équipements d'entrepôts
.
• Prestations logistiques : les plus grands noms internationaux et nationaux de la logistique sont implantés chez nous (prestataires, transporteurs, agents, transitaires…), comme DAHER, GEFCO, SDV SCAC, TNT, Katoen Natie, Danzas, Bax Global, DHL, Giraud…


La Provence est une des rares régions réellement multimodale en Europe : elle dispose de tous les moyens de transport existants


Voies maritimes : le port de Marseille dispose d’excellentes liaisons vers les pays de la Méditerranée. C'est un port d’escale de tout premier plan pour le trafic entre l’Extrême Orient, l’Europe et les Etats-Unis.
• Le réseau ferroviaire est bien organisé et la plupart des zones industrielles disposent d’une ligne de chemin de fer. Les trains de fret et de voyageurs relient la Provence à l’ensemble de l’Europe.
• Les voies fluviales remontent les vallées du Rhône et de la Saône (navires fluvio-maritimes).
• Les pipelines acheminent le pétrole et le gaz vers la Suisse et l’Allemagne.
• Le transport aérien s’effectue à partir de l’aéroport international de Marseille-Provence situé à moins de 30 kilomètres de Marseille, à la frontière du Pays d'Arles.
• Des routes à quatre voies et des autoroutes quadrillent la région, la reliant ainsi à l’Espagne à l’Ouest, l’Italie à l’Est et à l’Europe du Nord. Salon-de-Provence, situé au centre de la région, à la frontière du Pays d'Arles, est le nœud central de ce réseau à échelle européenne.


Transport maritime
Le Port de Marseille (PAM)

• Premier port de la Méditerranée
• Premier port Français
• Troisième port pétrolier mondial
• Trafic annuel 2004 : 94 millions de tonnes
• 150 lignes maritimes régulières relient Marseille à 400 autres ports, dans 140 pays
• Le port de Marseille est relié à l’ensemble du territoire français ainsi qu’aux principales villes européennes grâce aux liaisons routières, fluviales et ferroviaires
• Navettes ferroviaires de frêt vers Lyon, Paris, Bordeaux, Toulouse, Lille, Strasbourg
• Un second terminal est actuellement en construction à Fos, sous l’égide du PAM, afin de doubler la capacité "conteneurs" du port d’ici 2006.
• Le transport par cabotage est envisagé par des lignes régulières au départ de Fos pour répondre aux directives de la politique de transport du gouvernement, et une part importante de ce trafic se fera entre la France et l’Italie.

Le port de Marseille se compose de deux zones portuaires :
• Les bassins de l’Est, situés dans Marseille, sont réservés plus particulièrement au trafic passagers et de croisière en constante progression, et au trafic de marchandises sur l’axe Nord-Sud. Ces bassins disposent d’une activité combinée rail-route et d’entrepôts réfrigérés pour le transport et le stockage des fruits et légumes.
• Les bassins de l’Ouest, situés à Fos-sur-Mer, sont plus particulièrement réservés au trafic intercontinental (en particulier avec l’Extrême Orient et l’Amérique du Nord). Le terminal "conteneurs" est desservi par le rail, par la route et les barges fluviales. La plate-forme logistique Distriport, réservée aux entrepôts pour le trafic maritime import export, est située à moins d’un kilomètre du terminal "conteneurs". Les bassins de Fos comprennent également des terminaux pétrole, minerais et roulage. De plus, ces bassins font partie intégrante de la zone industrielle de Fos qui héberge de grandes usines (sidérurgie, usines chimiques).


Transport routier

En Provence, le transport bénéficie d’infrastructures routières modernes et efficaces, grâce à un réseau routier dense et fluide d’autoroutes et de routes à quatre voies (36 véhicules/km à comparer à la moyenne européenne qui est de 44).

Ce réseau permet de relier toutes les zones industrielles et logistiques entre elles, et avec le reste de la France et l’Europe.

Salon-de-Provence est le carrefour autoroutier de l’Europe du Sud, et dessert l’Espagne (6 heures par camion par la nationale 155 puis l’autoroute A9), l’Italie à l’Est (3 heures par l’autoroute A8), le reste de la France et l’Europe du Nord par l’autoroute A7.


Transport ferroviaire
 
Le réseau ferroviaire est relié à l’ensemble de la France et à l’Europe. Il dispose de 15 gares ferroviaires pour le trafic local, national et international. La région dispose de 166 installations terminales reliées au réseau auxquelles 131 sociétés sont connectées.

La gare de triage de Miramas constitue une véritable plaque tournante du réseau régional : 1300 wagons y sont traités chaque jour. C’est la seconde gare de triage en France, avec 14 millions de tonnes de fret annuel.

En 2001, le fret ferroviaire était de 18,5 millions de tonnes pour toute la région PACA.

Toutes les nouvelles plates-formes logistiques sont reliées au réseau ferroviaire.
Des navettes quotidiennes relient le Port de Marseille à destination de toute la France et de l’Europe ; Marseille est notamment relié par navette à la plate-forme "Metz-Sablons" opérée par le réseau européen "quality Net".

Depuis Juin 2000, le TGV Méditerranée, nouvelle ligne du “train à grande vitesse”, dessert la Provence pour le transport passagers, mettant Marseille à 3 heures de Paris et à 1 h 40 de Lyon.


Transport aérien
L’aéroport Marseille-Provence

• Troisième aéroport de Province pour le trafic passager (5.756.038 passagers en 2004) et deuxième pour le Fret (43.016 tonnes en 2004).
• Premier réseau mondial sur l’Afrique du Nord et la Corse après Paris.
• Deuxième aéroport de Province en nombre de compagnies aériennes (25 de 19 nationalités).
• Une centaine de destinations sont desservies par des compagnies régulières ou des compagnies "charter". L’aéroport dessert en vols réguliers directs 17 villes en France (y compris les DOM), 18 en Europe, 14 en Afrique, 3 dans l’Océan Indien et 3 au Proche et Moyen Orient.

Tous les vols sont disponibles sur www.marseille.aeroport.fr

Marseille-Provence est le second aéroport français pour le fret (43.016 tonnes en 2004, en progression de 4,8% au 1er trimestre 2005). Il est ouvert 24 heures sur 24 et bénéficie d’un climat privilégié et de coûts d’exploitation très compétitifs. L’aéroport Marseille-Provence a été élu premier aéroport de fret pour le Sud de l’Europe en 1999.

L’aéroport Marseille Provence occupe 600 hectares, et dispose de 3 gares de fret. L’aéroport met à disposition des opérateurs deux gares de fret d’une superficie de 13.000 m2. Air France, Air Assistances, SFS et Handlair en sont les actuels utilisateurs. France Handling a créé sa propre gare de fret de 17.000 m2 en 2000.

Un complexe de chambres froides, "AEROFRIGO", bâtiment ultra moderne de chambres froides de 1.200 m2, est agréé comme poste d’inspection frontalier.
Ouvert 24 heures sur 24, il permet de réceptionner des poissons, fruits et légumes, fleurs, produits congelés…

4 plates-formes logistiques de fret express : Jet services/TNT, TAT Express, Chronopost et DHL gèrent leur propre gare privative avec accès direct aux pistes.


Transport fluvial
 
Le transport fluvial est en progression de 21% en 2004.

• Port Tellines et le terminal Containers
Créé en 1975 pour accueillir le roulage et le vrac, le hub de Tellines est situé sur la zone de Port-Saint-Louis. Au début des années 80, le transport des voitures a été déplacé vers le quai Brule Tabac. Cet espace ainsi libéré a permis au Port Autonome de Marseille de mettre en place un hub avec le Grand Rhône. Depuis 1995, l’activité liée au transport de la tourbe a été importante. Le transport des céréales a commencé à augmenter significativement deux années plus tard. De plus, la partie Fos du Port Autonome de Marseille est construite à la fois sur et à proximité du Rhône.

Port fluvial d’Arles
Arles est un port fluvial important sur l’axe Saône-Rhône. Le terrain disponible peut être relié au réseau ferroviaire et peut accueillir des trains entiers. Le port fluvial d’Arles sert également pour la navigation côtière et le cabotage fluvio-maritime en Méditerranée, Europe et Afrique (bois et produits chimiques).


En savoir plus…
Un Club réunissant professionnels et institutionnels de la logistique :
Provence Logistique.
http://www.provencelogistics.com

Partager cet article

Repost 0
Published by David Hairion - dans Généralités économiques
commenter cet article

commentaires