Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'actu du moment…

30, 31 janvier
1er février,

le Palais des congrès d'Arles
accueille
la foire d'Arles

150 exposants présents

Rechercher...

Le Réseau


Mission de communication
confiée par la Chambre
de Commerce et d'Industrie
du Pays d'Arles.
Ce blog est développé
par et à l'initiative de l'agence

Made in mouse.

Nous contacter


























14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 15:00

Un positionnement géographique favorable au développement économique…
Le Pays d’Arles constitue un “épicentre logistique”, à la croisée de deux axes particulièrement toniques sur le plan économique : l’axe est-ouest (clé de voûte de l’Arc Latin) et l’axe nord-sud (un vaste espace situé au débouché de la vallée du Rhône et présentant une ouverture sur la mer). Il est situé au coeur de la plus grande mégapole du sud européen, à proximité de grandes villes dont le rayonnement n’est plus à démontrer : Marseille, Aix-en- Provence, Montpellier, Nîmes, Avignon…


Valorisé par des infrastructures de qualité…
C’est évidemment un impératif pour les activités ayant recours à des opérations de logistique (filières Logistique, Chimie, Travail des métaux, Agroalimentaire…). Mais cela offre un réel confort de vie professionnelle à tous ceux qui ont fait le choix d’entreprendre en Pays d’Arles.

Le Pays d’Arles jouit en effet d’une desserte routière et autoroutière optimale. Un “plus” pour tous ceux qui souhaitent gagner du temps en trajet et se déplacer facilement dans leur activité. Nord, est, ouest… tous les grands autoroutes du sud de la France se “rejoignent” en Pays d’Arles.

Parallèlement, le TGV Méditerranée, inauguré en juin 2001, représente un facteur d’attractivité durable. La nouvelle liaison rapide avec le nord de la France constitue un argument fort auprès des cadres et des dirigeants d’entreprises. Elle a permis un désenclavement “psychologique” du sud de la France. Le TGV a donné naissance à un mode de raisonnement différent chez ces “nouveaux cadres” : il est désormais possible de travailler dans le sud de la France, sans être coupé du nord, notamment de Paris. Signalons que la nouvelle gare Avignon TGV se situe à la “frontière” du Pays d’Arles (à 15 minutes de Tarascon et Saint-Rémy de Provence et 30 minutes d’Arles).

Le port fluvio-maritime d’Arles est l’unique port fluvial de l’axe rhodanien à pouvoir accueillir des navires de gros tonnage (3 500 tonnes, en raison des conditions de navigation exceptionnelles jusqu’à Arles). De plus, il est véritablement quadrimodal (route, fer, fluvial, fluvio-maritime), ce qui constitue un atout exceptionnel pour nombre d’entreprises du Pays (tout comme la proximité du Port Autonome de Marseille, 1er port français et de Méditerranée et 3e port d’Europe et le développement de la plate-forme portuaire Distriport qui est dotée d’une excellente desserte ferroviaire).

Le Pays d’Arles n’est pas doté d’un aéroport de grande envergure. Par contre, l’aéroport Marseille-Provence (2e aéroport français en fret, disposant de 3 gares de fret ainsi que de 5 plates-formes de fret express, 3e aéroport français en passagers, 77 villes desservies, 26 compagnies aériennes régulières, 30 vols quotidiens pour Paris) se situe à deux pas, tous comme ceux de Nîmes, Avignon et Montpellier.

Quant au fret ferroviaire, on notera la proximité de la gare de triage (centre d’éclatement) de Miramas. Elle constitue une véritable plaque tournante du réseau ferré régional : plus de 1 300 wagons y sont traités chaque jour.


et accompagné d’une offre foncière importante et diversifiée
Plus de 400 ha de zones industrielles sont encore disponibles à Saint-Martin de Crau, Port Saint-Louis du Rhône (Distriport), Arles (site portuaire), Tarascon, Châteaurenard, Lamanon, Maussane-les-Alpilles…

Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:50

“L’idée que l’on peut sortir des grandes maisons est acquise, mais le fait de se trouver en dehors de Paris paraît encore étrange. Pourtant, à Arles, nous sommes au centre de la Méditerranée, au centre du monde.”
Françoise Nyssen, Éditions Actes Sud


Les entreprises installées sont le reflet de l’attractivité du Pays d’Arles : elles entretiennent un lien fort avec leur territoire et tirent une partie de leur succès de celui-ci. La présence d’entreprises performantes renseigne donc sur les atouts économiques du Pays. De plus, les entreprises déjà implantées constituent un facteur d’attractivité majeur. Elles sont intégrées dans des filières économiques cohérentes, et apparaissent dès lors comme des partenaires potentiels pour les investisseurs.


Les N° 1 mondiaux
• MGP Instruments (instruments de dosimétrie nucléaire défense)
Office Depot (distribution d’articles de bureaux)
Koch Glitsch France, coleader mondial (concepteur de colonnes de distillation)
Papeteries Etienne, filiale d’International Paper, leader mondial (production de papier et de carton)
Conserves de France (conserves de fruits)


Les leaders européens et nationaux
CMP Arles (chaudronnerie lourde)
Guintoli (Travaux publics - terrassement)
Aqualux (équipement de piscines pour les professionnels)
Mareva (produits de traitement d'eau pour piscine)
Richel Serres de France (construction de serres agricoles)
Bigard (agroalimentaire filière viande)
Solvay (production de carbonate de calcium précipité et chimie pharmaceutique)
Tembec (production de pâte à papier)
Asahi Thermofil (thermoplastiques renforcés)
Omya (production de carbonate de calcium)
Sirap-Gema (fabrication de barquettes en polystyrène expansé)
Linpac (fabrication de barquettes en polystyrène expansé)
Aldis Metro (commerce de gros alimentaire)
Creno (commerce de gros de fruits et légumes)
Solvay (fabrication de carbonate de calcium précipité et de principes actifs pour la chimie fine)
Katoen Natie (logistique)
Provençale d’Automation et de Mécanique (conception et fabrication de centres remplissage GPL)


L’export : un filon bien exploité dans le Pays d’Arles
L’export est un moteur de la performance dans le Pays d’Arles. A noter que les entreprises exportatrices sont généralement adhérentes de l’association Procamex qui fédère les entreprises exportatrices du Pays. Il est utile de rappeler que de nombreuses entreprises ont déjà pris cette orientation, et avec succès.

Les plus gros exportateurs du Pays d’Arles
CMP Arles (80 % à l’export), Papeteries Etienne (30 %), Koch Glitsch (70 %), Provençale d’Automation et de Mécanique (90 %), Richel Serres de France (44 %), Harmonia Mundi (20 %), MGP Instruments (60 %), Aqualux (15 %), Mareva (32 %), Solvay (50 %), Vilhet (40 %), BCS (44 %), Tembec (45 %), Asahi Thermofil (55 %), Linpac (25 %)…


Un territoire ouvert et résolument impliqué dans l’économie mondiale
Les capitaux étrangers jouent un rôle certain dans le développement de l’économie du Pays d’Arles. Le caractère exogène du dynamisme industriel rappelle la fonction indispensable de la prospection industrielle. De plus, les entreprises à capitaux étrangers apportent à ce territoire une diversité de culture d’entreprise incontestable, et lui confèrent un état d’esprit ouvert.

• 2 569 emplois industriels liés à la présence de capitaux étrangers, soit 38 % des emplois industriels du Pays
• 31 entreprises industrielles à capitaux étrangers, soit 6 % des entreprises industrielles du Pays
• Parmi les entreprises industrielles de 100 salariés et plus (15), 10 entreprises industrielles étrangères (soit 67 %) comme Solvay, Tembec, SME, Sirap-Gema, Omya, Aldis, Katoen Natie…


Des firmes de grande taille
Le Pays d’Arles n’est pas constitué seulement d’un tissu de PME dynamiques et ouvertes à des marchés de plus en plus mondiaux. Il accueille également de grosses entreprises qui ont trouvé une réponse satisfaisante à la problématique de la main-d’oeuvre lors de leur implantation.

• 57 établissements de 50 à 99 salariés
• 21 de 100 à 249 salariés
• 5 de plus de 250 salariés : Guintoli, Transco et Cie, Imprimerie IPS, Tembec et MGP Instruments
Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:40
Arles, ville universitaire, accueille plus de 1 100 étudiants poursuivant des cursus de bac + 2 à Master. Notre territoire a la particularité d'accueillir, aux côtés de structures d'enseignement classique, des établissements de renommées internationales.

On peut ainsi citer…

École Nationale Supérieure de la Photographie
Établissement Public Administratif d’enseignement supérieur sous tutelle du Ministère de la Culture, elle a pour mission principale de former en 3 années d’études des photographes dotés de solides connaissances et d’une expérience dans les domaines artistiques, techniques, historiques et théoriques.

Supinfocom
C’est une école d’enseignement supérieur spécialisée en infographie et multimédia qui appartient au pôle formation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles. Créée en 1988 à Valenciennes, elle existe depuis octobre 2000 à Arles. Elle prépare au diplôme de “réalisateur numérique”. La formation se déroule en cinq ans. Supinfocom est devenue, en France, l’école de référence dans le domaine de la création numérique et de l’infographie. Sa réputation s’étend au niveau international. Les courts-métrages réalisés par ses étudiants pour l’obtention du diplôme de fin d’étude ont obtenu de nombreuses récompenses dans différents festivals et manifestations nationales et internationales.

Qui côtoient…

IUT de l'Université de Provence
DUT Informatique option imagerie numérique (depuis septembre 2001), DUT Services et Réseaux de Communication (depuis septembre 2002), Licence professionnelle “Imagerie Numérique” (depuis septembre 2004), Licence professionnelle “Création pour le Web” (depuis septembre 2005)… les formations proposées par l’IUT d’Arles répondent à de nouveaux besoins technologiques dans les domaines de l’informatique, de la communication et à de nouveaux métiers liés à l’image (imagerie numérique, création web, web-télévision, management d’image, documentation iconographique…). De plus, l'IUT accueille un groupe de recherche du laboratoire LSIS spécialisé en image de synthèse et une Plate-forme technologique d'aide à l'insertion et au développement, véritable interface dynamique entre les entreprises et les formations professionnelles dans les domaines de l'informatique, de l'image de synthèse et du multimédia.

IUP Administration des Institutions culturelles
Créé en 2001, l'IUP a pour ambition de former des gestionnaires de la culture, dotés d'une éthique et capables d'exercer un regard lucide sur les enjeux culturels contemporains. La Licence et le Master proposent l'accès à un savoir et un savoir faire d'excellence dans les métiers de la gestion de la culture. Cet institut qui réunit 125 étudiants en 2005-2006 prépare aux métiers de managers des institutions et des industries culturelles. Il est notamment partenaire du CNC, de l'ARP, de la SACD, de l'Opéra Bastille, de la Maison de la Danse à Lyon, d'Actes Sud, d'Harmonia Mundi sur Arles.

Licence de droit, Université d'Aix-Marseille III
La Faculté de Droit et de Science Politique a toujours eu son implantation principale à Aix-en-Provence, non loin du célèbre Cours Mirabeau, dans cette grande ville de robe où se trouvait jadis le Parlement de Provence, et où siège aujourd'hui la plus grande Cour d'Appel de province. Mais elle est également présente dans d'autres villes de Provence : Marseille, dont la tradition d'échanges maritimes et commerciaux souligne à sa manière l'importance du Droit comme vecteur des relations économiques, et Arles, témoin de la romanité et donc, d'une certaine façon, des origines mêmes de notre Droit français...

Les lycées techniques dispensant des BTS
Le Centre de Formation Continue, qui propose également une large palette de BTS
L'Institut de Régulation et d'Automation
L'École du Cheval…


Parallèlement à ce pôle universitaire, les laboratoires de recherche et développement publics et privés ont acquis une grande renommée dans les domaines de :
• L'environnement : Fondation de la Tour du Valat, Laboratoire d'Écologie (DESMID) du CNRS
• L'imagerie Numérique : Laboratoire affilié à l'IUT
• L'archéologie : Équipes de recherche dépendant du Musée de l'Arles et de la Provence Antiques
• Les Matériaux : Laboratoire d'Étude et de Recherche sur les Matériaux (LERM)
Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:30

Le département des Bouches-du-Rhône est doté de solides infrastructures de télécommunications, à Marseille en particulier, grâce aux choix stratégiques de France Télécom (présence de l’un des quatre “noeuds” internationaux de l’opérateur historique).


Le Pays d’Arles dispose aujourd’hui d’une couverture ADSL presque complète. Par ailleurs, la ville d’Arles est desservie par le réseau régional à haut débit (un réseau à 100 Mbits mis en place par la Région dessert les 6 villes préfectures, ainsi que Sophia-Antipolis, Aix-en-Provence, et Arles). Ce réseau à haut débit irrigue en particulier Supinfocom, l’IUT d’Arles et les futurs Ateliers Numériques.

La proximité de Marseille constitue évidemment un atout en terme de services télécoms. L’agglomération d’Aix-Marseille accueille en effet une quarantaine d’opérateurs français et étrangers. Le Pays d’Arles bénéficie de cette proximité, les prestataires de services se trouvent dans la région proche et l’offre est abondante : France Télécom (France), Mci-WorldCom (USA) & Telefonica (Espagne), Siris : Deutsche Telekom (Allemagne), Rsl Com (USA), Belgacom France : Belgacom (Belgique), First Telecom (Royaume-Uni), 9 Telecom : Telecom Italia (Italie) & Groupe Bouygues (France), Cegetel (Vivendi, France et, BT, Royaume-Uni), Omnicom (USA), A Telecom (France), Tele 2 (Suède), Axxon Telecom (Canada & Finlande), Destia Communications (USA), Colt (Royaume-Uni), Kaptech (France & USA)…

La révolution technologique du numérique, la passion des arts, le goût des cultures…
Arles, cité d’art, éternellement passionnée par l’image, cité de culture et d’ouverture, a saisi depuis plus de 15 ans l’opportunité de renouveau économique que constitue cette triple alliance. La folle évolution du numérique, de l’informatique et des réseaux, qui guide de nouveaux modes de vie et donc de consommation, a ouvert récemment de nouveaux champs de développement économique. Dans le cadre de cette évolution, les enjeux artistiques et culturels sont considérables. Les arts, sous toutes leurs formes, alimentent en effet des “industries” culturelles de plus en plus florissantes. Conjointement, le progrès des sciences et des techniques fournit de nouveaux outils, de nouveaux matériaux et de nouvelles voies. Sujets, contenus, formes, sons, diffusion… les besoins sont multiples.

Chercheurs, créateurs, pédagogues et élèves, éditeurs, développeurs, conseils… un réseau solide qui se passionne pour les Arts & Cultures numériques s’est installé en Pays d’Arles.
Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:20
Un accueil et un accompagnement sérieux
La Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles propose ses services dans tout ce qui peut favoriser le développement économique dans sa circonscription (Pays d’Arles). Concernant les industriels et prestataires de service, sa mission est multiple :
• Création : aide à la création et à la reprise d’entreprise,
• Prospection : recherche de nouveaux investisseurs,
• Implantation : information, coordination et accompagnement des prospects dans leurs démarches (dossiers de subventions, demande d'installations classées…),
• formation et recrutement : actions spécifiques et formations en alternance et aides au recrutement,
• développement : aide au développement des entreprises existantes.

Aides et subventions dans le Pays d’Arles

Le territoire du pays d’Arles est particulièrement bien soutenu financièrement par les principaux acteurs institutionnels. Ainsi, les zones logistiques de Saint-Martin de Crau, d’Arles et de Port Saint-Louis du Rhône (Distriport) se situent en zonages FEDER et PAT.

À ce titre, les entreprises peuvent bénéficier d’aides financières émanant de l’Europe, de l’État, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Département des Bouches-du-Rhône.

De plus, Arles et Saint-Martin de Crau appartiennent au périmètre d’intervention des deux fonds de revitalisation (Fonds Panzani et Vivendi) présents sur le territoire.

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles joue ainsi le rôle de "porte d’entrée" à ces différents dispositifs et accompagne le chef d’entreprise, du tour de table financier à la recherche de partenaires et à l’élaboration des business plan, dans toutes ses démarches avec les partenaires financeurs.
Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:10

On appelle technologies clés les technologies essentielles que les entreprises doivent impérativement développer et maîtriser afin de répondre avec réactivité aux exigences économiques de demain. La présence de technologies clés sur un territoire renseigne sur ses orientations technologiques fortes et sur sa capacité à anticiper et à s’adapter aux changements technologiques. Elles constituent un point fort de l’attractivité d’un territoire pour les investisseurs.

Parmi les 119 technologies clés retenues par le Ministère de l’Industrie pour la période 2000-2005, dans 8 domaines différents (Technologies de l’Information et Communication, Matériaux-Chimie, Construction-Infrastructure, Énergie-Environnement, Technologies du Vivant-Santé-Agro-alimentaire, Transport-Aéronautique, Biens et services de consommation et Technologies et Méthodes de Conception-Gestion-Production), une quarantaine de technologies ont été identifiées dans le Pays d’Arles, dans 7 domaines.


1 • Technologies de l’Information et Communication
• Capteurs intelligents
• Composants optoélectroniques et photoniques
• Équipements et matériaux pour salles blanches, robotique
• Technologies logicielles pour les systèmes temps réel ou contraint
• Infrastructures pour réseaux dorsaux haut débit
• Technologie de boucle locale
• Technologies logicielles pour le transport de données
• Technologies logicielles pour la sécurité des réseaux
• Intermédiation et intégration de services pour l’Internet du futur
• Grands serveurs
• Transmission temps réel de contenus multimédia
• Technologies logicielles pour la gestion des données et du contenu
• Systèmes auteurs pour création de contenu multimédia
• Technologies logicielles de réalité virtuelle
• Génie logiciel
• Technologies de spécification, de conception, de preuve, d’optimisation et de simulation de grands systèmes complexes
• Mesures et tests de systèmes

2 • Matériaux – Chimie
• Matériaux pour procédés en milieux extrêmes (hautes températures, froid…)
• Ingénierie et traitement des surfaces
• Surveillance intelligente de l’élaboration et de la mise en oeuvre des matériaux
• Évaluation non destructive de l’endommagement des matériaux et des assemblages
• Modélisation complète de la transformation des matériaux et intégration dans des bases de données

3 • Construction – Infrastructure – Habitat
• Techniques de diagnostic des structures
• Technologies de déconstruction
• Conception et mise en oeuvre des ouvrages dans une logique de développement durable
• Réalité virtuelle augmentée pour la conception architecturale et technique
• Béton à performances optimisées
• Matériaux composites pour les routes (les enrobés)

4 • Environnement - Énergie
• Conditionnement/entreposage et stockage des déchets nucléaires à vie radioactive longue
• Stabilisation en vue du stockage et de l’utilisation écocompatibles des déchets ménagers
• Élimination des métaux lourds dans les boues et les effluents
• Développement des techniques de diagnostic et de traitement des sols

5 • Technologies du Vivant – Santé – Agroalimentaire
• Traçabilité
• Technologies “douces” pour la préservation de la qualité des aliments

6 • Biens et services de consommation
• Méthodes de marketing liées à l’utilisation des TIC

7 • Technologies et Méthodes de Conception – Gestion – Production
• Systèmes d’organisation et gestion industrielle améliorés
• Multi - représentation des objets virtuels / qualité de la représentation
• Simulation numérique des procédés
• Représentation et gestion des processus de l’usine numérique
• Supply Chain Management
• Soutien Logistique Intégré
Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 14:00

Entreprendre ici, vivre ici, construire sa propre légende sur une terre de légendes, c’est faire le choix d’un espace vivant et contrasté, un Pays unique. Que de mots pour qualifier ces paysages mythiques, ces traditions éclatantes, ce patrimoine envié… et finalement cet art de vivre, si loin des clichés, qui fait du coeur de la Provence une terre qui fera toujours rêver.
Repost 0
Published by David Hairion - dans Atouts
commenter cet article