Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'actu du moment…

30, 31 janvier
1er février,

le Palais des congrès d'Arles
accueille
la foire d'Arles

150 exposants présents

Rechercher...

Le Réseau


Mission de communication
confiée par la Chambre
de Commerce et d'Industrie
du Pays d'Arles.
Ce blog est développé
par et à l'initiative de l'agence

Made in mouse.

Nous contacter


























13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 15:54
Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 00:00
Un pôle historique, un savoir-faire ancestral


Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’activité de travail des métaux est historiquement implantée en Pays d’Arles, et ses deux plus importants représentants, CMP et les Ateliers SNCF, ont employé directement jusqu’à 2500 personnes sur Arles.

Un réel savoir-faire perdure, notamment dans les domaines de la chaudronnerie lourde, puisque CMP est l'un des derniers représentants français de cette profession et cette entreprise possède un parc machines des plus impressionnants qui soit.

En revanche, la crise du début des années 1980 a atomisé ce secteur et les cadres des entreprises sinistrées ont créé de nombreuses PME, sous traitantes des industries de l’Etang de Berre ou spécialisées dans des domaines techniques particuliers (mécanique de précision, secteur aéronautique, machines spéciales…).


_______________________________________________________________________
La métallurgie, une filière régionale

La métallurgie est un secteur dynamique dans les Bouches-du-Rhône et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est représentée par de grands groupes industriels comme Eurocopter, Sollac Méditerranée, Ascometal, Gemplus, ST Microelectronics, ATMEL, ORTEC… mais aussi par un très grand nombre de PME spécialisées dans les domaines tels que la chaudronnerie, la mécanique de précision, l'électricité, les automatismes, la robotique, les télécommunications, les applications de cartes à puces…

Les chiffres-clés de la métallurgie - Sources UIMM 2004

En région PACA:

  • 6.300 établissements industriels soit 26,6% du total des établissements industriels régionaux
  • 64.700 emplois industriels soit 38 % de l'emploi industriel régional total
 
Dans les Bouches du Rhône et dans les Alpes de Haute Provence :

  • 1600 établissements industriels soit 25,4% des établissements industriels métallurgiques de la région PACA
  • 42238 emplois industriels soit 60% des emplois industriels métallurgiques de la région PACA

Les Bouches du Rhône représentent :

Le 1er pôle mondial de fabrication d'hélicoptères
Le 1er pôle français de production d'aciers
Le 1er pôle français de la micro-electronique
Le 1er pôle français de sous-traitance et maintenance industrielle.
Le 1er pôle français de réparation navale lourde et de haute plaisance.

...et la métallurgie est le 1er secteur et employeur industriel des Bouches du Rhône avec 47% des emplois industriels


Activités métallurgiques présentes en
Provence-Alpes-Côte d'Azur
• Les industries de biens intermédiaires (métallurgie et transformation des métaux, industrie des composants électriques et électroniques, construction navale, aéronautique et ferroviaire)
• Les industries de biens d’équipements (industrie des équipements mécaniques, industrie des équipements électriques et électroniques)
• L'industrie automobile
• Les industries de biens de consommation

_______________________________________________________________________
Des chiffres en Pays d'Arles

• 42 établissements (10 salariés et plus)
• 909 salariés.
• 9% des emplois industriels (38% bâtiment et construction, 9% agroalimentaire, 9% I. chimique)
• 6 branches identifiées :
- Chaudronnerie, tuyauterie, maintenance
- Charpenterie métallique, serrurerie, ferronnerie
- Traitement de surface
- Usinage mécanique et mécanique de précision
- Fabrication de machines et équipements
- Étude et conception
• Trois activités principales : chaudronnerie, étude et conception et charpenterie métallique.

Caractéristiques de la filière
Schématiquement, on constate une grande diversité dans les métiers de sous-traitance souvent centrés sur la transformation des métaux, mais également des activités de fabrication de biens d’équipements (produits propres) et une grande disparité dans l’organisation du travail avec la coexistence de méthodes artisanales et d’une automatisation poussée.

On peut citer quelques leaders mondiaux ou européens, comme les CMP à Arles, la Provençale d’Automation et de Mécanique, à Saint-Rémy de Provence, spécialisée dans la conception d’usines de remplissage de bouteilles de gaz, ou Richel Serres de France, concepteur et fabricant de serres agricoles à Eygalières.

_______________________________________________________________________

Positionnement stratégique

Les dernières implantations concernent à la fois la chaudronnerie (SCTB à Saint Martin de Crau) ou la robotique (Alpilles Automation à Maussane-les-Alpilles). Par contre le développement endogène de cette filière présente des caractéristiques tout à fait intéressantes, et se base sur plusieurs éléments spécifiques au Pays d’Arles.

On peut notamment citer :

• La présence et le dynamisme de CMP, qui fait office de locomotive pour les autres entreprises, dont certaines sont sous traitantes et bénéficient ainsi de la puissance commerciale internationale développée par cette société, qui est redevenue une référence dans le monde de la conception et la fabrication de pièces et de machines spéciales de très grandes tailles pour la pétrochimie, les plateformes pétrolières, la sidérurgie …

Il est probable, qu’à terme, une association plus poussée des acteurs de cette filière se concrétise, l’un des prémisses ayant été une démarche commune, engagée sous l’égide la DRIRE et de la CCI du Pays d'Arles, pour recruter et former du personnel.

• Dans le même esprit, afin de tirer profit de la présence du port fluvial d’Arles, et d’utiliser ses ressources afin de diminuer considérablement les coûts logistiques de ces énormes pièces, un groupe de travail piloté par la
CCI du Pays d'Arles et composé de 5 entreprises locales évalue actuellement la faisabilité technico économique de la création d’une plate forme d’assemblage "Colis Lourds" en bordure du Rhône.

• De plus, Arles sera le seul site sur l’axe Rhône/Saône disposant d’une rampe moderne capable de hisser sur la berge tous les bateaux fluviaux, afin de les réparer ou de les moderniser. Cet outil est unique par ses dimensions et la possibilité qu’il offre de hisser les plus grandes unités de transport fluvial du bassin. Il faut en effet savoir que la taille des bateaux ne cesse d’augmenter et que les unités de 120 m de long sont maintenant relativement fréquentes. Il est donc tout à fait fondamental de disposer d’un outil fiable et performant capable de tirer hors de l’eau ces très grands navires. Grâce à ses caractéristiques intrinsèques (tirant d’eau, tirant d’air jusqu’à Arles, situation géographique…), le SLIPWAY d’Arles a retenu les "faveurs" de Voies Navigables de France qui a jugé qu’il s’agissait bien du site le plus adapté, parmi les 4 possibilités offertes entre Châlon sur Saône et la mer, pour bénéficier d’importants travaux de modernisation.

C’est dans ce cadre que la Société Anonyme de la Cale de Halage d’Arles (Sacha), avec le soutien des collectivités locales et de ses actionnaires, a décidé d’entreprendre la rénovation et l’agrandissement du SLIPWAY arlésien.
Cet investissement de 1.6 ME HT va contribuer à renforcer l’image d’Arles comme un acteur fondamental de la filière fluviale, rôle que la CCI du Pays d’Arles a fortement initié il y a maintenant 20 ans lors de la création du port fluvial.
Ainsi, quasiment toute la flotte naviguant sur le Rhône, soit plus de 120 bateaux,  viendra à Arles effectuer ses opérations de maintenance et de réparation.

Il est tout à fait probable que la filière de chaudronnerie lourde verra son champ d’activité diversifié vers ce domaine pour lesquels les compétences sont assez semblables et qui sont d’ailleurs déjà développées par certaines entreprises du Pays d’Arles. Parce que le transport fluvial s’impose de plus en plus comme le mode de transport d’avenir, et que la volonté politique est en faveur du transfert des marchandises sur la voie d’eau, ces projets sont pertinents. Le nombre des unités de transport fluvial va se développer et Arles pourra donc occuper une place de choix.


_______________________________________________________________________
Recherche
Un pôle de transfert de technologie (et de formation sur les process) : l’Institut de Régulation et Automation (IRA), à Arles.
       
Formation
• Lycée professionnel Privat (Arles) : BEP en maintenance, structures chaudronnées, carrosseries
• Le Centre de Formation Continue (CFC)
• L’Institut de Soudure (Port-de-Bouc) : formations au soudage, contrôle, constructions métalliques


Les principales entreprises du pôle "Travail des métaux"

Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 23:30
01
Richel Serres de France
ZA des Grandes Terres - Quartier de la Gare - 13810 Eygalières
Tél. +33 4 90 95 14 68, Fax +33 4 90 95 12 93
www.richel.fr
Date de création : 1964
Effectif : 280
NAF : Fabrication de constructions métalliques (281A)
CA 2006 : 60 ME
Forme juridique : SA à conseil d'administration
Président directeur général : Christian Richel

Richel Serres de France est le leader européen dans la conception et la fabrication de serres à couverture plastique à destination de l’horticulture, des cultures maraîchères et fruitières, de l’élevage et du séchage du tabac. Sa filiale Marchegay (Luçon, 85), acquise en 2001, premier fabricant français de jardineries, complète par ailleurs la gamme du Groupe. Richel Serres de France commercialise ses produits sur tous les continents. Coté sur le Marché Libre de la Bourse de Paris,
Richel Serres de France est sans doute en passe de devenir le leader mondial de la serre plastique de "haute technologie".


02
MGP Instruments
Instrumentation de Radioprotection Merlin Provence
Route d'Eyguières - 13113 Lamanon
Tél.+33 4 90 59 59 59, Fax +33 4 90 59 55 18
www.mgpi.com
Date de création : 1975
Effectif : 259
NAF : Fabrication d'équipements de contrôle des processus industriels (333Z)
CA 2005 : 38,7 ME
Forme juridique : SA à Coseil d'administration
PDG : William Besco
Actionnaires : CADRES (France) 15 %, SYNODYS (France) 85 %.

Le métier de MGP Instruments se définit en quelques mots : la mesure opérationnelle de pointe. Le terme le plus important est, bien sûr, "mesure" parce que leur activité consiste à déterminer des valeurs de grandeurs physiques, à les interpréter, à les acheminer en lieu voulu et à les traiter. Mesure "opérationnelle" parce qu'il faut entendre qu'ils s'intéressent à des applications de caractère pratique : énergie, industrie, recherche, environnement, défense. Leurs appareils délivrent des mesures physiques immédiatement applicables par les exploitants (c'est de la mesure applicative et non pas fondamentale). Enfin, mesure de "pointe" parce qu'une compétence technique complexe et très spécialisée est indispensable à leur compétitivité.


03
Koch Glitsch France
Parc d'activités du Grand Rhône - 4, rue Joseph Rainard - 13646 Arles
Tél. +33 4 90 18 48 00, Fax +33 4 04 90 18 48 07
www.koch-glitsch.com
Effectif : 31
NAF :
Fabrication de matériel pour les industries chimiques (292L)
CA 2006 : 17,6 ME
Date de création : 1986
Forme juriique : SARL
Gérant :
Léon Mausen

Fabrication et commercialisation de plateaux et inetrnes destinés à l'industrie pétrolière et à l'industrie chimique. Références clients : TOTAL FINA ELF, EXXON, BP, SHELL, ATOFINA, RODHIA…


04
Secomoc
ZI du Bois de Leuze - 13310 Saint-Martin de Crau
Tél. +33 4 90 47 06 37, Fax +33 4 90 47 36 31

www.maten-secomoc.com
Effectif : 48
NAF :
Fabrication de réservoirs, citernes et conteneurs métalliques (282C)
CA 2006 : 15,2 ME
Date de création : 1984
Forme juridique : SA à Conseil d'administration
Président directeur général :
Michel Belguiral
DG délégué : Gilles Boudaud

Construction de réservoirs cylindriques, stockage de pétrole, construction et réparation de réservoirs, chaudronnerie et tuyauterie industrielle, assistance technique, jaugeage de réservoirs, Bureau d'étude (ingénierie générale).


05
CMP Arles
1 Rue Nicolas Copernic - ZI Nord - 13200 Arles
Tél. +33 4 90 93 33 30, Fax +33 4 90 93 33 31
www.cmparles.com 
Effectif : 79
NAF :
Chaudronnerie-tuyauterie (283C)
CA 2006 : 8,3 ME
Date de création : 1995
Forme juridique : SA
Président directeur général : Jean Pomella

CMP Arles est le plus important constructeur d’appareils à pression du Sud de la France.
CMP Arles fabrique des appareils dont le poids et l’épaisseur peuvent atteindre 500 tonnes et 150 mm ! Des appareils cryogéniques fonctionnant à très basse température, des appareils conçus pour les hautes températures, des appareils fonctionnant sous atmosphère corrosive, des appareils en matériaux à haute limite élastique…


06
Socova
100 Route d'Eyguières - 13560 Sénas
Tél. +33 4 90 59 00 00, Fax +33 4 90 59 01 99
www.rivagroup.com
Effectif : 69
NAF :
Fabrication de tubes en acier (272C)
CA 2006 : 8,3 ME
Forme juridique : SAS à Conseil d'administration
Président du conseil d'administration :
Césaré Riva


Fabrication de tubes en acier soudés longitudinalement.


07
PAM (Provençale d'Automation et de Mécanique)
Quartier Les Joncades Basses - 13120 Saint-Rémy de Provence
Tél. +33 4 90 92 76 00, Fax +33 4 04 90 92 37 62
www.pam.fr  
Effectif : 52
NAF :
Fabrication d'équipements de contrôle des processus industriels (333Z)
Date de création : 1978
Forme juridique : SA à Conseil d'administration
CA 2005 : 8,7 ME
Président du conseil d'administration : Anders Anderson
DG délégué : Joseph Brun
  
Installée à Saint-Rémy de Provence depuis sa création en 1978, la PAM est à l'échelle mondiale, un acteur majeur pour les projets de lignes d'emplissage, de fabrication et de réparation de bouteilles GPL. Elle met en oeuvre sur les cinq continents des projets d'usine " clef en main" grâce à sa maîtrise totale des opérations de conception, fabrication, ingénierie, montage sur site, formation... Elle base son développement sur une politique très ambitieuse de contrôle qualité et d'innovation permanente.


08
C.M.I.
Route d'Avignon - 13210 Saint-Rémy de Provence
Tél +33 4 90 92 07 50, Fax +33 4 90 92 35 25
Date de création : 1985
Effectif à l'adresse : 10
NAF : Chaudronnerie-tuyauterie (283C)
CA 2006 : 1,23 ME
Forme juridique : SARL
Gérant : Alain Deville



• ACAD, Saint-Rémy de Provence, fabrication d'équipements de contrôle des processus industriels.
• ALPILLES AUTOMATION, Maussane-les-Alpilles
AUTEC, Fontvieille, mécanique générale.
BERTHIER PROVENCE SA, Arles, chaudronnerie-tuyauterie.
BOLDRINI Roger et Fils SARL, Arles, mécanique générale.
CHAMFORT INDUSTRIE SA, Arles, fabrication de matériel de soudage.
CNS CO, Port Saint-Louis du Rhône, construction de bateaux de plaisance
CS2M, Saint-Martin de Crau, chaudronnerie-tuyauterie.
CTIB, Sénas, chaudronnerie-tuyauterie.
ERTAP SARL (ETUDE REALISATION TUYAUTERIE ACIER PLASTIQUE), Tarascon, mécanique générale.
ETS UNITAIR, Arles, fabrication d'équipements aérauliques et frigorifiques industriels.
FEROLIA TRADING, Eyguières, commerce de gros de matériaux de construction et appareils sanitaires.
GALVA MED SA, Plan d'Orgon, traitement et revêtement des métaux.
GAZ LIQUEFIES INDUSTRIE, Saint-Rémy de Provence, fabrication de réservoirs, citernes et conteneurs métalliques.
GUIEU MECANIQUE DE PRECISION (GMP), Saint-Martin de Crau, mécanique générale.
LOCOTRACT, Arles, construction de matériel ferroviaire roulant.
MECANIQUE ARLESIENNE DE PRECISION, Arles, mécanique générale.
NEWTECH FRANCE SA, Arles, chaudronnerie-tuyauterie.
PLIMA, Mallemort, chaudronnerie-tuyauterie.
• PENEL RESEARCH & DEVELOPMENT (PRD), Graveson, concepteur et fabricant de pots d'échappement pour deux roues
PROVELEC - PROVENCE ELECTROTECH, Saint-Martin de Crau, fabrication de matériels électriques n.c.a.
RODAJE SUD, Arles, fabrication d'articles en fils métalliques.
ROSSI FRERES SARL, Arles, fabrication de constructions métalliques.
ROUX MECA SARL, Arles, mécanique générale.
• SCTB, Saint-Martin de Crau
SEFMI<
Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 23:00

Provence, terre de chimie


Le saviez-vous ?
L’ingénieur de la Compagnie Générale de la Chimie André Vangod
avait un surnom tiré du provençal : “Pitchounet”.
Ainsi naquit Pechiney…



En évoquant la Provence, on pense aux oliviers, aux champs de lavandes, au “puissant soleil de juillet qui fait grésiller les cigales”, et à la mer turquoise qui vient faire la sieste dans la fraîcheur des calanques. Mais la Provence est aussi une grande terre d’industrie. Celle-ci a fortement impacté sur l’emploi, l’aménagement du territoire, le commerce. L’industrie chimique n’est d’ailleurs pas la seule présente en Provence : la métallurgie, l’agroalimentaire et le charbon ne doivent pas être oubliés.

Sujet longtemps tabou, les relations entre la chimie et l’environnement sont aujourd’hui au cœur des campagnes de communication des entreprises. Ces  dernières rivalisent d’initiatives pour le progrès et les réglementations anti-pollution. La chimie assoit son avenir dans le développement durable.

Avec sa capacité d’innovation, son implantation historique et ses liens avec l’environnement, la chimie entretient des relations étroites avec l’histoire sociale de la Provence. Des figures illustres apparaissent au détour des mutations profondes qu’a connues le secteur : Schloesing, Solvay, Balard, Chaptal… grands entrepreneurs, habiles stratèges, ils ont contribué à la réussite de sociétés aujourd’hui renommées.

_______________________________________________________________________
Histoire de la Chimie en Provence

La chimie en Provence avant 1914

La chimie est une industrie séculaire en Provence. Il existe des savonneries à Marseille depuis le XIVe siècle, et le soufre est exploité dès le XVIIe. Elle atteint son apogée au cours du XIXe. A la veille de la première guerre mondiale, cette industrie subit la concurrence d’entreprises étrangères, plus modernes, mieux structurées. Les principales filières sont sur le déclin. Pourtant, certains secteurs rebondissent. Cette période illustre comment les industries chimiques ont reçu de plein fouet puis intégré le modernisme et la réactivité anglo-américaine.

Le savon
Au XIXe, l’industrie chimique phare de la Provence est le savon. On compte en 1911, pas moins de 40 entreprises produisant 2.000 tonnes, soit 50% de la production française. Ces entreprises ont une structure ancienne inadaptée à l’évolution du marché : trop nombreuses, divisées, elles manquent de fonds de roulement. Les huileries, principales clientes des savonneries, ont découvert de nouveaux débouchés : margarine, végétaline. Elles imposent leurs prix aux savonniers. Dans ce contexte difficile, ces derniers doivent aussi concurrencer l’anglais Lever, qui met en place un modèle d’entreprise intégrée, avec une forte concentration verticale, et une maîtrise interne des coûts. Lever possède des savonneries, des huileries, et dispose de ses propres voies maritimes. L’anglais s’installe à Marseille en 1913. Les savonneries ne peuvent résister.

Le soufre
Cette industrie connaît une forte croissance au cours du XIXe. Les entreprises marseillaises, leader mondial au début du siècle, ont comme principal concurrent les américains à travers les “Raffineries Internationales de Soufre” (RIS), qui représentent 20% du marché. Un nouveau procédé, le procédé FRASCH, vient révolutionner ce marché. Il permet de s’approvisionner en Louisiane. Les américains, comme dans la compétition entre Lever et les savonniers, ont une organisation moderne et verticale (liaisons maritimes) qui leur permet de s’imposer sur les entreprises marseillaises.

La soude
En 1911, on compte 20 soudières en Provence : Marseille, Septêmes, Istres, et même Porquerolles ! A tel point qu’on parle du “littoral de la Soude”. Toutes ces soudières utilisent le même procédé : le procédé Leblanc. Or ce marché est bouleversé par le nouveau procédé Solvay, moins cher et moins polluant. Pour résister, les entreprises tentent de développer la filière de la soude à l’ammoniac, notamment à Salins et dans le Vaucluse. Mais Solvay implante une usine à Marseille et en 1902 les marseillais renoncent à produire de la soude. Mais d’autres horizons se profilent pour les soudières…

Les engrais
Ne pouvant rivaliser avec leurs concurrents, les soudières Leblanc changent de stratégie et se reconvertissent dans la production du Chlore (HCl) et de l’acide sulfurique (H2SO4), avec comme débouché les marchés du sel et des engrais chimiques. Des politiques commerciales innovantes sont développées : pour promouvoir les engrais chimiques dans le monde de l’agriculture, Schloesing crée “la gazette des champs”. Il distribue également aux instituteurs une mallette de travaux pratiques contenant de petites doses d’engrais afin que la jeunesse rurale puisse en observer durant la classe les effets prodigieux. En 1906, la gazette des champs est tirée à 250.000 exemplaires ! L’acide sulfurique trouve aussi de nouveaux débouchés auprès des raffineries de pétrole, car il intervient dans la réaction permettant de passer du brut au pétrole lampant, utilisé pour l’éclairage.

L’alumine
Cette industrie se développe fortement à partir de 1890. Bayer crée en 1892 une usine à Gardanne (loin des sites d’extraction de la bauxite car le procédé consommait 4 fois plus de charbon que de bauxite). On compte aussi 2 autres sites à La Barasse et St-Louis. En 1913, Marseille est le leader mondial de l’alumine. La Vallée des Baux, en Pays d’Arles, a “vécu” l’exploitation de l’alumine au coeur des Alpilles, essentiellement sur la commune des Baux-de-Provence (carrières Pechiney). L’exploitation n’est arrêtée que depuis 1990. Un théorie, contestée, établit même que le village des Baux tire son nom du fameux minerai “rouge”.

L’acide tartrique
En 1890, l’entreprise Legre-Mante et Cie exploite le procédé Tadey-Gladys pour produire de l’acide tartrique. En 1913, elle produit 1300 tonnes, soit 30% de la production mondiale, et est leader de ce marché.

Malgré les faiblesses structurelles de la chimie provençale face aux concurrents étrangers, les entreprises ont fait preuve d’un sens de l’innovation pour se créer de nouveaux débouchés et couvrir de nouveaux marchés.


De 1914 à nos jours

La première guerre mondiale
Le conflit mondial de 1914 amène l’Etat à créer de nouvelles usines pour alimenter cette guerre. Ainsi naissent les sites de Saint-Auban, construit en 4 mois par Pechiney sur la Durance, des Lecques et de Port-de-Bouc. Cette période voit la fermeture du site d’alumine de St-Louis / Les Aygalades. C’est Pechiney qui est à l’origine de sa chute : profitant du climat anti-allemand il déclenche une cabale contre son concurrent, en lançant : “Ils produisent des obus allemands !” (l’exploitant était une société suisse). Les années 20 voient le déclin des marchés de l’huile et du savon. Mais la France récupère des parts dans les puits irakiens, et les sites de Berre, Lavéra et la Mède commencent à émerger.Sur le plan social, c’est également la négociation des premières conventions collectives.

La seconde guerre mondiale et les “trente glorieuses”
A l’issue de la seconde guerre mondiale, la pétrochimie bénéficie largement du plan Marshall, grâce à un important transfert de compétences de la part des américains. Naphtachimie est créé en 1947. La consommation de masse pousse ce secteur avec notamment l’industrie du textile et du disque. C’est ainsi que le site de Saint-Auban se reconvertit de la fabrication de gaz de combat à la production de disques vinyle…

La crise industrielle (de 1974 à nos jours)
Les maîtres mots sont dépression et restructuration. La chimie provençale résiste très bien aux chocs pétroliers, grâce à une capacité d’innovation, tant au niveau des produits que des process. Le raffinage est découplé de la pétrochimie. On passe à une industrie de qualification, concomitante à une diminution très nette des effectifs. Mais à l’inverse de la Lorraine, cette transition s’effectue en douceur, sans crise sociale. De grandes entreprises sont nationalisées : St-Gobain, Rhône-Poulenc. Les capitaux étrangers occupent une place de plus en plus importante.



_______________________________________________________________________
Panorama actuel de la Chimie en Provence

La Provence voit ses compétences s'étendre de la pétrochimie aux spécialités chimiques destinées à l'industrie des semi-conducteurs. Elle a su aménager de grands espaces comme la zone industrialo-portuaire de Fos-Lavéra et des rives de l’Etang-de-Berre qui constituent un des centres chimiques les plus importants d’Europe.

Servie par le port de Marseille-Fos, la Provence a permis l’implantation de grands groupes internationaux et de PMI. Elle dispose d'un vaste potentiel de croissance pour la chimie de base comme pour la chimie appliquée. Le développement de l'Europe et du bassin méditerranéen conforte des perspectives prometteuses.

La Provence apporte des réponses adéquates et rapides dans tous les domaines et notamment :
- La variété et l'importance des matières premières de base et des utilités disponibles,
- Les qualités techniques et environnementales des sites de Fos-sur-Mer, Berre, Lavéra, intégrant la maîtrise des risques,
- Un accès privilégié aux marchés d'Europe du Nord et du Sud, des pays du bassin méditerranéen, et des relations aisées avec le monde entier,
- La présence d'un tissu de sous-traitance industrielle, fort de plus de 400 entreprises,
- De nombreux prestataires de service spécialisés en ingénierie, transport-logistique, traitement des déchets, formation, recherche…,
- Une main d'œuvre efficace et qualifiée,
- Des aides financières spécifiques et un accompagnement opérationnel global.

Des infrastructures de transport de premier plan
Idéalement située au cœur de l’Arc Méditerranéen, la Provence bénéficie d’un véritable ensemble multimodal rassemblant :
- Le port de Marseille-Fos, 1er port français, 1er port méditerranéen, 3e port européen (95 millions de tonnes),
- Une desserte autoroutière dense, en prise directe avec le réseau autoroutier européen,
- Un réseau ferroviaire articulé autour d’un axe Nord-Sud et Est-Ouest, intégrant des navettes de fret nationales et internationales,
- Un réseau ferroviaire passagers (TGV) avec les trois gares du Pays d'Aix, de Marseille et d'Avignon, mettant Paris à 3 heures, Bruxelles à 4 heures,
- L’Aéroport International Marseille-Provence, 2e aéroport français pour le fret, 3e pour les passagers,
- Une liaison fluviale au gabarit Européen entre le Golfe de Fos, le port fluvial d’Arles, Lyon et au-delà,
- Un réseau de pipelines desservant le Sud-Est de la France, la Suisse et le sud de l'Allemagne ainsi qu'un réseau local de grande densité (1.500 km) pour les hydrocarbures et oléfines, gaz naturel, GPL, gaz industriel, méthanol etc… ,
- Des sites spécialisés pour le stockage de gaz, de produits pétroliers et de produits chimiques.

Un pôle de dimension européenne
L'industrie chimique provençale couvre les quatre grands groupes de produits : pétrochimie, chimie des intermédiaires, polymères et chimie fine.
Ce secteur représente :


- Un tiers de la capacité française de raffinage (avec BP, EXXON MOBIL, SHELL, TOTAL FINA ELF),
- Le premier pôle pétrochimique d’Europe du Sud et du Bassin Méditerranéen,
- 40 % de la capacité française de production des polymères et produits intermédiaires (avec BASELL, BP, APPRYL, LYONDELL),
- 10.000 emplois,
- De plus, chaque année, l’industrie chimique réalise des investissements en travaux neufs et en maintenance industrielle de plusieurs centaines de millions d’Euros.

Formation, recherche & développement
La force de la chimie provençale réside en grande partie dans la facilité à trouver une main d’œuvre locale qualifiée. Il existe plus de 40 formations qui délivrent des diplômes, du Certificat d'Aptitude Professionnel (CAP) à celui d’Ingénieur ou de Docteur.

Les formations supérieures longues, dispensées par les Universités et Grandes Ecoles d'Ingénieurs, s’articulent autour de grands axes de compétences, où enseignement et recherche se complètent. Les formations courtes sont réputées et très ciblées en fonction des besoins.

La Provence dispose ainsi d’atouts particuliers en synthèse organique industrielle, en génie des procédés, en chimie des matériaux et couches minces, en chimie organique, et en sciences de l’environnement.

Recherche et formation en chimie-matériaux
• Le CRITT Chimie Plastique Matériaux (Marseille)
• Campus universitaire de Saint-Jérôme (ENSSPICAM)
• l’Université des Sciences d’Aix-Marseille (Synthèse des procédés et ingénierie chimique)
• L2MP
• CEA Cadarache
• Le LERM (Laboratoire d’études et de recherches sur les matériaux), à Arles



Ils ont fait le choix de la Provence…
Airgas, Air Liquide, Air Products, Albemarle, Appryl, AtoFina, Bayer, Basell, BP, BP Chemicals, Cabot, Dow Chemical, Exxon Mobil, Gaz de France, Huntsman, Infineum, Kraton Polymers, Legre-Mante, Linde Gas, Lyondell, Laporte, Mareva, Merck, Naphtachimie, Nitrochimie, Nova Chemicals, Omya, Petronaphte, Shell, SDS, Solamat-Merex, Solvay, Total Fina Elf,…


_______________________________________________________________________
Caractéristiques du pôle "chimie" dans le Pays d’Arles

• 23 établissements
• 1589 salariés
• Des activités à fort besoin de main d’œuvre (6 entreprises de plus de 100 salariés)
• Un large éventail d’activités :
- Production chimique de base
- Transformation des matières plastiques et du caoutchouc
- Chimie pharmaceutique
- Fabrication de produits explosifs
- Fabrication d’huiles et de produits assimilés à usage industriel
- Fabrication d’huiles et de produits assimilés à usage domestique

Principales activités : chimie de base et transformation des matières plastiques

La chimie : 16% des emplois industriels du pays d’Arles (9026)

Les principales entreprises de la filière
• Solvay et Salins (Salin-de-Giraud)
• Mareva (
Saint-Martin de Crau)
• Omya (Orgon)
• Asahi Thermofil (Saint-Martin de Crau)
• Rhône-Alpes Engrais (Plan d’Orgon)
• Nitrochimie (
Saint-Martin de Crau)
• Unil Opal Atlantique (Lamanon)
• …


Les atouts de la filière
• Existence d’un tissu diversifié, constitué de PME ayant un potentiel de développement (chimie des produits intermédiaires).
• Présence de 2 leaders dans le secteur de la piscine : Aqualux et Mareva.
• Présence de bonnes références dans l’emballage et la chimie du sel.


En savoir plus
Site de l'Union des Industries Chimiques (UIC)
http://www.uic.fr


Vous souhaitez en savoir davantage sur les entreprises du pôle de compétences "Chimie" en Pays d'Arles ?

Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 22:00
01
Solvay Organics France
Route d'Arles -
13129 Salin-de-Giraud
Tél. +33 4 42 55 54 00, Fax +33 4 42 86 82 35
www.solvay.com
www.solvaypcc.com
Date de création : 1896
Effectif à l'adresse : 128
NAF : Commerce de gros de produits chimiques (515L)
CA 2004 : 37 ME
Forme juridique : SAS
Président : Patrick Arbeau

Fabrication de carbonate de calcium précipité (CCP) et de principes actifs pour la chimie fine. Le site de Salin-de-Giraud produit 50.000 tonnes de CCP par an. Les marchés avals concernés sont les suivants :
• Carbonate de calcium précipité : additif pour la papeterie, les mastics silicone, les encres, les peintures, les dentifrices, les matières plastiques…
• Pharmacie : médicaments et intermédiaires pharmaceutiques

L'entreprise, qui a structuré architecturalement et socialement toute la vie locale en plus de 100 ans (Salin-de-Giraud, qui appartient à la commune d'Arles et dont les habitants se posent le problème de l'indépendance "politique"), se restructure dans notre Pays.

Les site et l'effectif pourraient se positionner sur une nouvelle activité : "Moleculars Solutions" (il s'agirait de fabriquer des produits organiques très spécialisés et destinés au secteur de la cosmétique).


02
Omnium Agricole Général (OMAG)
14, Avenue du Comtat - 13940 Mollégès
Tél. +33 4 90 90 20 20, Fax +33 4 90 95 08 84
Date de création : 1957
Effectif : 43
NAF : Commerce de gros de produits chimiques (515L)
CA 2006 : 20,8 ME
Forme juridique : SAS
Président : Bernard Perret
Actionnaires : Bernard Perret Finance (France) 56 %
Participations : Serv Agri Provence (France) 81 %, Sophia (France) 25 %…

Commerce de gros d’engrais, produits phytosanitaires, amendements, semences, terreaux, plastiques & nylons agricoles, palissage, fabrication de buick, produits pour l'élevage et espaces verts…
Marques : Bayer, Syngenta


03
Mareva - Piscines & Filtrations

ZI du Bois de Leuze - 13310 Saint-Martin de Crau
Tél. +33 4 90 47 47 90, Fax +33 4 90 47 95 00
www.mareva.fr
Date de création : 1988
Effectif : 2
NAF : Fabrication de produits agrochimiques (242Z)
Autres implantations en France : Saint-Jeannet (06) et Selestat (67)
CA 2006 : 21,9 ME
Forme juridique : SA à Conseil d'administration
Président : Gérard Legrand
Directeur Général : Geneviève Legrand

Le numéro 1 français des produits de traitement d'eau pour piscine. Née pour exploiter la molécule révolutionnaire désinfectante sans chlore, le PHMB (PolyHexaMéthylène Biguanide), Mareva est aujourd'hui le deuxième producteur mondial de PHMB et le premier transformateur à capitaux français de produits chlorés pour la piscine. La fusion en 1990 avec "Piscines & Filtrations", distributeur historique de matériels et accessoires pour piscines, a donné naissance à Mareva - Piscines & Filtrations. Ainsi, Mareva a su s'ouvrir vers de nouvelles opportunités commerciales, et devenir particulièrement compétitif dans le commerce de filtres, pompes, vannes, pièces à sceller, matériel d'entretien, couvertures... Parallèlement, le laboratoire Pareva a été créé en 1985 pour la recherche et le développement. Il permet aux partenaires de Mareva de bénéficier des capacités de production (fabrication de spécialités à la marque client pour des groupes partenaires) ou fabrication de produits à base de PHMB pour la désinfection industrielle.


04
Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l'Est (CSME)

Place Péchiney - 13129 Arles
Adresse postale : BP 1, 13129 Salin-de-Giraud
Tél. +33 4 42 86 70 00, Fax : +33 4 42 86  70 01
www.salins.com
Effectif à l'adresse : 146
Effectif global : 917
NAF : Production de sel (144Z)
Forme juridique : SA
CA 2006 : 181,1 ME
Président du Conseil d'administration et directeur général : Philippe Kessler

L'exploitation de Salin-de-Giraud, au coeur de la Camargue, produit chaque année environ 800.000 tonnes de sel marin. Elle alimente en vrac les marchés de sel de mer de qualité en France et à l'export.
Marques : Aqua, Aquaswim, Criblor, Fleur de Sel de Camargue, La Baleine, La Tablée, Le Saunier, Salinor…


05
Omya
Route d'Eygalières - 13660 Orgon
Tél. +33 4 90 73 38 00, Fax +33 4 90 73 38 11
http://www.omya.com
Date de création : 1956
Effectif à l'adresse : 63
Effectif global : 333
NAF : Extraction de calcaire industriel, de gypse et de craie (141C)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 216,6 ME
Président : Olivier Quenardel

Omya est une multinationale d'origine suisse
qui exploite plus de 100 carrières de carbonate de calcium dans 30 pays. En France, Omya a son siège social à Paris et exploite 3 sites de carrières : à Omey en Champagne, à Salses dans les Pyrénées Orientales et à Orgon.

En effet, Omya a repris en 1955 des carrières artisanales situées à Orgon et leur a progressivement donné une dimension industrielle. L'exploitation actuelle est régie par un arrêté préfectoral initialement émis en 1983 pour 30 ans soit jusqu'en 2013. Un arrêté plus récent datant du 12 janvier 1999 a repris l'ancien arrêté de 1983 en y ajoutant des contraintes nouvelles sur l'environnement.

L'usine d'Orgon extrait jusqu'à 900 000 tonnes de carbonate de calcium par an, elle n'assure plus aujourd'hui que 62 emplois directs pour son activité industrielle contre plus de 150 il y a 10 ans.

Le carbonate de calcium est principalement utilisé comme charge dans l'industrie du papier, dans les enduits et peintures, dans l'industrie des plastiques, ainsi que et très marginalement comme élément neutre en cosmétologie et pharmacologie. Dans l'industrie papetière, le principal débouché de la carrière d'Orgon, le carbonate de calcium se substitue à la pâte à papier.



06
Asahi Thermofil France
ZI du Bois de Leuze - Route de la Dynamite - 13310 Saint-Martin de Crau
Tél. +33 4 90 47 46 20, Fax +33 4 90 47 46 21
www.thermofil.fr
Date de création : 1989
Effectif : 55
NAF : Fabrication de matières plastiques de base (241L)
CA 2004 : 22 ME, dont 12 ME à l’export
Export : Canada, Espagne, Italie, Turquie…
Président : Anis Gaaloul
Actionnaire : ASAHI KASEI CORP. (Japon) 99 %
Participations : ASAHI THERMOFIL ITALIA (Italie) 100 %

Conception, développement, fabrication et vente de thermoplastiques renforcés (compounds).
ASAHI KASEI a deux centres de production majeurs en Europe, un en Anleterre et un en France, à Saint-Martin de Crau. Cette organisation est coordonnée par ASAHI THERMOFIL Europe, basée à Bruxelles. Chaque site possède ses propre services marketing, ventes et techniques. L'unité française offre une capacité de production de 50.000 tonnes par an.
Marques :
Leona, Xyron, Tenac…


07
Rhône Alpes Engrais
RN 7 - Quartier Monnayer - 13750 Plan d’Orgon
Tél. +33 4 90 73 10 01, Fax +33 4 90 73 20 36
Effectif : 42
NAF : Fabrication de produits azotés et d'engrais (241J)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 13,4 ME
Pays d'export : Suisse, Italie
Président : Henri Boyer
Directeur général : Hubert de Villele

Fabrication d'engrais.
Marque : EURO FERTILES


08
Tec Industries
ZI la Massane - 13210 Saint Rémy de Provence
Tél. +33 4 90 92 74 70, Fax +33 4 90 92 32 32
www.tec-industries.com
Date de création : 1997
Effectif entreprise : 35
NAF : Fabrication de produits chimiques à usage industriel (246L)
CA 2006 :  10 ME, dont 1 ME à l'export
Forme juridique: SAS
Président : Jacques Tardif
Directeur :
Jacques Tardif
Actionnaire : Tec Investissements (100%)
Filiale de : Tec Investissements

Fabrication de produits industriels dérivés notamment du pétrole et des corps gras.


09
Unil Opal
Les Plantades - RN 538 - 13113 Lamanon
Tél. +33 4 90 59 65 00, Fax +33 4 90 59 50 16
www.unil-opal.fr
NAF : Raffinage de pétrole (232Z)
Forme juridique : SAS
Date de création : 1958
Effectif total : 242
CA 2006 : 67 ME
Président : Alex Garcia

Groupement d’entreprises européennes, Unil Opal conçoit, fabrique et commercialise des gammes complètes de lubrifiants et services exclusivement à destination de professionnels. Implanté en Europe (France, Belgique, Hollande et Espagne), le groupe Unil Opal compte 10 sites dont 8 usines de fabrication, 335 collaborateurs dont plus de 120 technico-commerciaux et 60 000 clients répartis sur 7 marchés majeurs : industrie, automobile, agriculture, transports, travaux publics, marine et moto/scooter. En 2004, Unil Opal a produit environ 46 300 tonnes de lubrifiants et a réalisé 84 ME de Chiffre d’Affaire. Le groupe Unil Opal, dont les entités locales ont une forte présence en région, est N°1 des industriels en lubrifiants sur le marché français (hors pétroliers) avec 38.000 tonnes en 2004.


10
International Chemical Treatments
ZI du bois de Leuze - Rue Blaise Pascal - 13310 Saint-Martin de Crau
Tél. +33 4 90 47 33 04, Fax +33 4 90 47 26 78
Date de création : 1975
NAF : Fabrication de savons, détergents et produits d'entretien (245A)
Forme juridique : SAS
Président : Paul Farina

Fabrication et conditionnement à façon de toute une gamme de produits innovants et spécifiques : produits de nettoyage, de traitement de surfaces, désinfectants, insecticides, polish, brillants, décapants, antitâches, antirouilles, antiglisses, protections, shampoings, enlévement de graffitis, moquette…


11
Maten Secomoc
Z.I du bois de Leuze - BP63 -13551 Saint-Martin de Crau
Tél. +33 4 90 47 06 37, Fax +33 4 90 47 36 31
www.maten-secomoc.com
NAF :
Fabrication de réservoirs, citernes et conteneurs métalliques (282C)
Forme juridique : SA à Conseil d'administration
Date de création : 1984
Effectif : 48
CA 2006 : 15,2 ME
Président directeur général : Michel Belguiral
Directeur général délégué : Gilles Boudaud

Construction, maintenance et jaugeage de réservoirs.


12
Xeda International
ZA La Crau - R.N 7 - 13670 Saint-Andiol
Tél. +33 4 90 90 23 23, Fax +33 4 90 90 23 20
www.xeda.com
Date de création : 1976
Effectif : 17
NAF : Fabrication de produits agrochimiques (242Z)
Forme juridique : SA
CA 2006 : 8,4 ME
Président Directeur Général : Alberto Sardo
Actionnaires : Famille Sardo
Participations : Xeda America (USA) 80 %, Cedax (Italie) 51 %, Kerria (Italie) 51 %, Nutea (Espagne) 51 %, Xeda Maghreb (Maroc) 51 %, Euro Label 06 (France) 11 %…

Fabrication de produits de conservation pour fruits et légumes post récolte : cire, anti-germinatif…


13
Florame
34, Boulevard Mirabeau - BP95 - 13533 Saint-Rémy de Provence Cedex
Tél. +33 4 90 92 48 70, Fax +33 4 90 92 48 80
www.florame.com
Date de création : 1990
NAF : Fabrication d'huiles essentielles (246E)
Effectif : 40
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 5,5 ME
Président : Thierry Recouvrot
Actionnaires : PROVENCE NATURE DEVELOPPEMENT, M. Thierry RECOUVROT, M. Olivier RUTH
Filiale de : PROVENCE NATURE DEVELOPPEMENT

Huiles essentielles et Cosmétiques Biologiques. Spécialisée dans la production de matières premières aromatiques, Florame s'attache à respecter la tradition, tout en mettant à profit les techniques nouvelles telles que la chromatographie et la spectrographie de masse. Aujourd’hui, Florame produit plus de 6 tonnes d’huiles essentielles par an, majoritairement issues de l’Agriculture Biologique, contrôlées et certifiées par Ecocert (F.32600).

Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 21:00
Ces dernières années ont vu la création, presque spontanée et avec très peu d’accompagnements publics, de la plate-forme de Saint-Martin de Crau. Plus de 256 000 m2 d’usines logistiques sont déjà sorties de terre et environ 900 personnes ont été recrutées. De nouveaux projets sont en phase de maturation et il est probable que plus de 1500 personnes soient in fine employées sur le site.

Ce formidable développement complète remarquablement les sites préexistants en pays d’Arles que sont :
• au Nord et dédiées principalement à l’agro-alimentaire, les zones de Châteaurenard, de Noves et de Cabannes,
• sur le Rhône, la plate-forme quadrimodale d’Arles, organisée autour du port fluvial, second en termes de tonnage et d’activité sur le fleuve après le port E. Herriot de Lyon,
• au Sud, la plate-forme Distriport, développée par le PAM et qui offre un débouché naturel aux activités maritimes et containérisées.

L’ouest du département des Bouches-du-Rhône, qui propose également les sites de Salon-de-Provence et de Grans Miramas, possède donc une densité remarquable d’infrastructures modernes et complémentaires dédiées à la logistique.

Ce n’est donc pas un hasard si les plus grands noms du secteur ont choisi d’implanter leurs nouvelles usines sur notre territoire.

Positionnement stratégique
Le maillon central que constitue le Pays d’Arles dans les flux Est-Ouest en Europe du Sud ainsi que le projet Fos 2XL, fait de ce territoire un acteur sans doute majeur dans la définition des stratégies logistiques des principaux intervenants de cette filière.

Des chiffres
Un secteur qui représente globalement 116 établissements... et environ 4000 salariés dans le Pays d’Arles. Le transport de fruits et légumes constituait jusqu’à présent quantitativement la plus grosse activité. Cependant, l’essor des plates-formes de Saint-Martin de Crau, d’Arles et de Port-Saint-Louis-du-Rhône et la présence de prestataires importants modifient cette appréciation, puisqu’on compte aujourd’hui plus de 20 entreprises internationales de logistique qui emploient au moins 1500 salariés.

Les investissements récents marquants
• Aldis Metro : 10 ME
• Carnivor : 15 ME
• Castorama : 10 ME
• Katoen Natie : 50ME
• Maisons du Monde : 30ME
• Office Depot : 14.5 ME
• SMI : 10 ME

Les principales entreprises du pôle
Aldis Metro, Carnivor, Castorama, Géodis, Istrans, Katoen Natie, Maisons du Monde, Norbert Dentressangle/UTL, Office Depot, Tibbett and Britten, Venditelli, Leon Vincent, SDV ainsi que les sociétés spécialisées en agroalimentaire comme Creno ou Mesgen.

Une logique industrielle
Les investissements productifs des entreprises logistiques sont souvent supérieurs aux investissements immobiliers, ce qui situe ces entreprises dans une logique comparable à celle observée dans l’industrie classique. Ces entreprises font largement appel à l’automatisation avancée, mettent en place des modes de gestion et d’organisation industriels et requièrent du personnel formé et qualifié. Le site de Katoen peut donc légitimement être qualifié de “logistico-industriel”.




Un pôle naturel



Même s’il est de bon ton de toujours affirmer être au “coeur de l’Europe”, il n’est pas moins vrai que nombre de logisticiens ont confirmé l’intérêt stratégique que revêt, à leurs yeux, l’axe Nîmes-Arles-Salon-de-Provence pour couvrir l’Europe du Sud. La mer, le fleuve et la Vallée du Rhône, le littoral qui relie l’Espagne, la France et l’Italie… le Pays d’Arles constitue un noeud de réseau majeur.

L'histoire de notre Pays, de ce point de vue, est particulièrement révélatrice. Imaginez qu'au IVe siècle, par exemple, l'empereur romain Constantin fit d'Arles une "petite Rome", car elle offrait une situation géostratégique de premier plan !

Par ailleurs, il est clair que le développement du Port Autonome de Marseille et l’évolution de la stratégie des grands donneurs d’ordre, qui commencent à scinder leurs flux entre les ports du nord et du sud de l’Europe, contribuent à la création naturelle de très grands sites logistiques en Provence. Tous ces facteurs prouvent l’intérêt croissant pour le Pays d’Arles manifesté par les prestataires ou les chargeurs. Avec le premier port de Méditerranée (Port Autonome de Marseille), le deuxième aéroport français de fret (Aéroport Marseille-Provence), un accès fluvial (port fluvio-maritime d’Arles) et de nombreuses infrastructures terrestres, la vocation des Bouches-du-Rhône pour la logistique est incontestable. C’est même le seul territoire en Méditerranée qui “cumule” tous ces modes de transport.

Dans le département, quatre zones d’activités ont été développées et dédiées à la logistique :
• plate-forme multimodale Clésud de Grans-Miramas (280 ha),
• plate-forme multimodale de Saint-Martin de Crau (140 ha),
• plate-forme portuaire Distriport de Port Saint-Louis du Rhône (160 ha),
• plate-forme quadrimodale d’Arles (70 ha).

La première se situe à la frontière est du Pays d’Arles, les trois autres se situent en Pays d’Arles. Ces quatre sites constituent, avec plus de 650 ha constructibles, un pôle de taille européenne.



En Pays d’Arles, l’attrait pour la logistique ne date pas d’hier…

L’agriculture, sur le nord de l’arrondissement (
Barbentane, Cabannes, Châteaurenard, Mallemort, Noves, Rognonas, Saint-Andiol, Saint-Rémy de Provence, Sénas…), mais également sur Arles et Saint-Martin de Crau, a toujours recouru aux moyens les plus performants pour pouvoir livrer les récoltes.

Naturellement, l’activité de prestataires s’est fortement développée, essentiellement en transport dans un premier temps.

Aujourd’hui, la rationalisation de ce métier, l’intégration de fonctions amont (calibrage, contrôle qualité, stockage, traçabilité…) ont contribué à concentrer le secteur et à élargir son offre de services. On peut ainsi réellement considérer qu’il existe sur l’arrondissement une filière logistique agroalimentaire performante et totalement en adéquation avec les besoins du marché.

_______________________________________________________________________
L’expédition des fruits et légumes et de produits du sol

• 59 entreprises, des TPE en majorité et 1.699 salariés.
• Une activité traditionnelle, très organisée, et bien implantée dans le nord du Pays d’Arles, gros producteur de fruits et légumes.
• Tâches réalisées : négoce, tri, conditionnement, expédition.
• Une tendance actuelle à la concentration.
• Quelques entreprises réputées du Pays d’Arles :
Mesguen, L'Etoile Routière, Transcosatal…

Il faut aussi évidemment prendre en compte les entreprises fortement consommatrices de "Logistique" que sont les entreprises du pôle "Agroalimentaire" en Pays d'Arles, et plus particulièrement celles spécialisées dans le commerce de gros de fruits et légumes :

SCOFEL, Créno Impex, Provence Vivarais (Viva Prim), Idyl, Rougeline Provence, Pom'Alliance Provence, Européenne Fruitière, Provence Dauphiné, Lombard & Silvestre, Ferrier, Vergers de Beauregard, Provence Achats Services (PAS), Vilhet, Jean Wavrant, Jesfruit, Tonfoni et Cie, Soram - Vitacroc, Hexagro, Groupe Bigard, Alazard et Roux, Conserves France, Friesland Food Cheese France, BCS, Jacques Fournil, LR Gastronomie, Glacières Frigorifiques Charles Martin…

_______________________________________________________________________

3 espaces dynamiques,
en pleine expansion,
créateurs d’emplois
et de valeur ajoutée

Arles
Port Saint-Louis du Rhône
Saint-Martin de Crau


1 • Plate-forme multimodale de Saint-Martin de Crau

• La commune de Saint-Martin de Crau est située en Pays d’Arles, entre les villes d’Arles (20 km) et de Salon-de-Provence (25 km).

• Elle offre un site spécialisé dans une logistique de niveau transrégional (Sud France et Sud Europe). Sur l’axe Espagne-Italie, au coeur de la Provence, Saint-Martin de Crau bénéficie d’une position géographique stratégique. Un réseau autoroutier très performant le situe à :
- 30 minutes de l’aéroport de Marignane
- 15 minutes de l’aéroport Nîmes-Arles-Camargue
- 40 minutes du port de Marseille
- 10 minutes du port fluvial d’Arles
- 30 minutes de la gare TGV d’Avignon

Les principales entreprises de logistique et de transport implantées
• Office Depot (logistique pour le sud de matériel de bureau), 200 emplois
• Aldis Metro (distribution de produits alimentaires), 200 emplois
• Katoen Natie, groupe Belge (avec en particulier la gestion de la logistique Décathlon), 240 emplois, et 450 à terme (à l’issue de la troisième tranche)
• Maisons du Monde (décoration intérieure, meubles, activité logistique dédiée à l’approvisionnement des 135 magasins du groupe), avec au terme de la construction des trois bâtiments, la création de 450 emplois
• Castorama (plate-forme logistique des produits présents dans les magasins), 200 emplois
• ND Logistics (Groupe Norbert Dentressangle)/UTL (stockage)
• Carnivor (construction en cours d’une usine, avec une première tranche de 12.000 m2, dédiée à une activité de découpe et de conditionnement de produits carnés, puis à leur expédition vers les magasins du groupe), 177 emplois en cours de recrutement qui s’ajoutent aux 30 existants
• Istrans
… etc



La commune dispose d’une réserve foncière de 175 hectares. Les terrains vont d’une surface de 10 000 m2 à plus de 10 hectares. La qualité du sol est excellente, avec une résistance au m2 très importante.


Les zones d’activités
• Zone industrielle du Bois de Leuze (industrie, logistique, transports), 36 entreprises, 76 000 m2 de bâtiments construits
• Zone Ecopôle du Mas Laurent (logistique), 9 entreprises. Elle représente à elle seule une surface de bâtiments logistiques de 180 000 m2
• ZAC Cabrau et Salat, une trentaine d'entreprises sur une dizaine d'hectares
____________________________________________________________________

Au total, aujourd’hui, la spécialité “Logistique” représente à Saint-Martin de Crau 256 000 m2 de bâtiments construits pour 1.550 emplois. D’ici fin 2007, 242.000 m2 de bâtiments vont être construits pour 1.500 emplois supplémentaires. Saprimex (Groupe Carnivor), en tant que “lotisseur” d’un espace de 140 ha dédié à la Logistique, représentera 650.000 m2 de bâtiments pour environ 2.500 emplois.

À terme, les zones Ecopôle du Mas Laurent et du Bois de Leuze représenteront 1.148.000 m2 de bâtiments pour 5.000 emplois.

Face au défi de l’emploi, lié à la nécessaire reconversion industrielle (le bassin compte actuellement plus de 3.000 chômeurs), la filière Logistique apparaît donc comme une opportunité “historique”.


2 • Plate-forme portuaire Distriport (Port Saint-Louis du Rhône)

La plate-forme logistique Distriport aménagée et commercialisée par le Port Autonome de Marseille, établissement public de l’État, est située sur la commune de Port Saint-Louis du Rhône, qui adhère au syndicat intercommunal “Ouest-Provence”. Distriport est accolée au terminal à containers de Fos dont les travaux d’extension ont débuté en 2006 en vue d’en doubler la capacité de production qui sera ainsi portée dès 2009 à 1,5 millions de containers/an.

Description du site
Face au Terminal à containers de Fos, 180 ha relevant du domaine privé du PAM, cessibles aux investisseurs en pleine propriété, totalement dédiés à la construction d’entrepôts logistique (600.000 m2 de shon prévus à terme). Les terrains sont embranchés fer.

Partenariat public/privé
Le PAM est aménageur de l’infrastructure (environ 30 millions d’euros à terme) et le privé construit les superstructures (environ 300 millions d’euros à terme). On estime que 1.500 à 2.000 emplois devraient être créés à terme. Clientèle cible : Stockage/Distribution en amont/aval des transports maritimes. De même que les zones logistiques développées à proximité des terminaux à containers des grands ports maritimes nord-européens de Rotterdam, Hamburg et Anvers sont destinées à accueillir les centres régionaux de distribution nord-européens des grands chargeurs intercontinentaux, Distriport est dédiée à l’accueil de leurs centres régionaux de distribution sudeuropéens.

Atouts de Distriport
• Au carrefour des routes est/ouest et nord/sud, cette zone logistique permet de distribuer à 360°, aussi bien vers le continent européen (France, Espagne, Italie) que vers l’outre-mer.
• Grâce aux escales hebdomadaires de toutes les grandes compagnies maritimes mondiales, Fos est relié à tous les principaux ports du monde.
• Située à l’embouchure du Rhône, Distriport est la seule zone logistique au sud de l’Europe reliée à son hinterland par les 3 modes de transport terrestre : rail, route et voie fluviale.
• L’aéroport de Marseille-Provence, deuxième aéroport de France pour le fret après Paris, n’est qu’à 30 minutes et facilite l’organisation de transports combinés “Sea/Air”.

Les premiers clients implantés
• Prestataires logistiques, 4 prestataires de renom ont déjà pris place sur Distriport :
- Léon Vincent-groupe belge Sea-Invest, leader du transit des fruits et légumes, déjà opérationnel depuis mai 2004,
- SDV-Logistique Internationale, groupe Bolloré, leader français du transit intercontinental, opérationnel depuis début mai 2005,
- Transafos, prestataire logistique d’origine marseillaise opérationnel à Fos depuis le 15 juin 2005
- EGL, important groupe américain de prestation logistique, opérationnel depuis le 15 décembre 2005.

• Chargeurs maritimes :
Danone Eaux France, qui est le principal exportateur français de marchandises containérisées, a implanté ici sa plate-forme export sud-européenne d’eaux minérales Evian et Volvic. Arrivées par trains complets de 26 wagons, les palettes d’eaux minérales sont containérisées dans l’entrepôt et expédiées principalement vers les États-Unis et le Japon via le terminal à containers de Fos.

• Immobilier logistique : plusieurs développeurs d’immobilier logistique se sont implantés à Fos-Distriport et proposent aux utilisateurs finaux des entrepôts en location ou à la vente :
- Coffos-Cie. Investisseur : Francesca. Un entrepôt de 32 000 m2. Location de cellules de 5 000 m2. Début de livraison : 15 décembre 2005. Locataires : EGL (USA) et FOLOGIA. Développement prévu : un second entrepôt de même taille.
- Eurinpro France (Centre Multimodal de Marseille) : un entrepôt de 28 437 m2, livré fin avril 2005. Locataires : SDV-Logistique Internationale et Transafos. Développement prévu : un second entrepôt de 35 000 m2.
- Gazeley France : un entrepôt de 20 000 m2 en 4 cellules de 5000 m2 et un entrepôt de 36 000 m2 en gris. Développement prévu : deux entrepôts supplémentaires, pour environ 50 000 m2 de shon
- Nexity-Geprim : un entrepôt de 48 000 m2. Développement prévu : en cours d’étude.
- Vinci Immobilier Promotion. Investisseur : Axa-Reim. Un entrepôt de 35 000 m2.  Développement prévu : deux entrepôts supplémentaires de 35 000 m2.
- Léon Vincent /Sea Invest. Un entrepôt frigorifié opérationnel depuis mai 2004.


3 • Plate-forme multimodale Port fluvio-maritime d’Arles

• Plus de trente liaisons : pays de l’Est, pays du Maghreb, Europe du Nord et du Sud, Proche Orient…
• On distingue la zone portuaire (54 ha) et la zone “CCI” sur laquelle se trouve le port public (11 ha et 4 000 m2 d’entrepôts, sur un site clôturé et gardé).
• Flux : 560 000 t/an.
• Sa gestion est assurée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles.

Les atouts et spécificités du port fluvio-maritime d’Arles
• Souplesse : un personnel permanent et polyvalent, assurant les services de logistique, manutention, stockage, sécurité, dépotage de conteneurs.
• Grandes capacités : le port le plus important après celui de Lyon sur le Rhône, l’unique port fluvial de l’axe rhodanien à pouvoir accueillir des navires de gros tonnage (3 000 t, en raison des conditions de navigation exceptionnelles entre la mer et Arles) considéré à ce titre comme une plate-forme mixte fleuve mer. Il est l’un des rares sites à pouvoir offrir encore de réelles capacités de développement sur le plan foncier comme en linéaire de quais.
• Transbordement sur 4 modes : route, fer, fluvial, maritime.
• Disponibilité foncière : 8 ha pour l’accueil des entreprises du transport et de la logistique (terrains en location).

La plate-forme quadrimodale d’Arles offre divers atouts majeurs…

Réseau routier
• Au point de rencontre des axes Nord-Sud et Est-Ouest.
• Accès direct au port par contournement d’Arles.
• Réseau autoroutier : A54, A7, A9.

Réseau ferré
• Embranchement particulier sur la zone Paris-Marseille.
• Réception de trains complets.
• Voies ferrées bord à quai. Pont-bascule rail-route.
• Trémies de manutention.

Réseau maritime
• Pourtour méditerranéen en droiture par fluvio-maritimes jusqu’à 3 000 t.
• Lignes régulières et tramping.

Réseau fluvial
• Le Rhône offre d’excellentes conditions de navigation entre Arles et la mer.
• Péniches Freycinet, 400 m3, 250 tonnes.
• Nord de la France, Pays-Bas, Allemagne, Belgique. Convois poussés jusqu’à 4 400 tonnes Arles/Fos et Arles/Pagny.

Un centre d’affaires de plus de 400 m2 (environ 20 bureaux), construit par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles, réunit tous les professionnels de la chaîne logistique : transitaires, agents maritimes, transporteurs…

Spécificités
• Stockage en entrepôt.
• Empotage/dépotage de conteneurs.
• Gestion informatisée des stocks.
• Groupage.
• Pesage.
• Entreposage sous douane (MADT).
• Manutention de tous types de produits ; bois, céréales, produits chimiques, alimentaires, métalliques, colis lourds, divers.
• Équipements adaptés aux différents conditionnements : vrac, colis divers, big bags, conteneurs, palettes…
• Manutention horizontale et verticale.
• Gardiennage 24 heures/24 heures et 7 jours/7.

Quelques implantations
• Peltracom (fabrication de terreaux à partir de tourbes)
• Cimalit (stockage, conditionnements de ciments)
• Heritier (négoce et stockage de granulats)
• Sud Engrais Distribution (négoce et conditionnement d’engrais)
• Redland (négoce et stockage de granulats)
• Tibbet & Britten
• Sté Générale des Liants
• Delta Recyclage
• SILIM
• Transports Schmitt

Parallèlement, et toujours sur la commune d’Arles, La Zone Industrielle Nord accueille quelques entreprises de la filière Logistique, dont Tibbett & Britten, Venditelli Logistique et Provence Stock Service et des commercialisateurs et opérateurs investisseurs en immobiliers d’entreprise (Internet Entrepotonline, GICRAM).



Vous souhaitez en savoir davantage sur les entreprises du pôle de compétences "Logistique" en Pays d'Arles ?

Vous souhaitez en savoir davantage sur la filière Logistique en Provence ?

 
Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 20:00
01
Aldis Sud-Est 2 (Aldis Méditerranée)
ZA Ecopôle - Rue Gay Lussac - 13310 Saint-Martin de Crau
Tél.+33 4 90 47 83 00, Fax +33 4 90 47 83 44
www.aldis.fr
Date de création : 1998
Effectif à l'adresse : 361, effectif entreprise : 600
NAF : Commerce de gros alimentaire non spécialisé (513W)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 139,2 ME
Président : François Bultel

Aldis Sud-Est, "multi spécialiste RHF, multi température" a été constitué, il y a quelques années, par le regroupement de plusieurs entreprises régionales qui ont souhaité se battre sous la même bannière, celle d'Aldis. Son territoire se compose de 19 départements répartis sur 2 régions : Rhône-Alpes et Méditerranée. Le professionnalisme d'Aldis Sud-Est est reconnu en Rhône-Alpes au travers d'enseignes comme Burgniard spécialiste des produits frais, d'Alpandis, et du Comptoir Alimentaire Rumidis pour l'épicerie et les liquides. En Méditerranée, au delà des métiers traditionnels de la RHF (Restauration Hors Foyer), Aldis Sud-Est s'est également spécialisé dans les métiers de la Boulangerie-Pâtisserie avec la société Vincent à Nîmes, les métiers de l'Hygiène avec PHS à Marseille et à Nice, et de l'avitaillement des navires, où la société AGS sur le port de Marseille, est en position de leader national. Aldis Sud-Est, c'est une entreprise de près de 600 personnes au service de ses 15.000 Clients. Aldis dispose en France de 12 entrepôts tritempératures. Organisés pour partie en sociétés, ceux-ci confèrent un avantage concurrentiel au distributeur basé à Orly, en permettant la livraison simultanée des produits vers la restauration traditionnelle et collective.


02
Transports J. H. Mesguen
ZA Rocade Nord - 13550 Noves
Tél. +33 4 90 24 34 00, Fax : +33 4 90 92 94 98
www.mesguen.fr
Date de création : 1981
Effectif à l'adresse : 72, effectif entreprise : 140
Type d'entreprise Siège social
NAF : Affrètement (634B)
Forme juridique : SA à Conseil d'administration
CA 2006 : 32,4 ME
Agences : Perpignan (66), Rungis (94), Morlaix (29) et Espagne
Président
Directeur Général : Jean-Hervé Mesguen

Commissionnaire de transport routier national, combiné rail route. Groupage - transitaire - Entrepose - douane - logistique… Spécialisé dans les fruits et légumes…



03
Transco & Cie (La Fosséenne)
ZA du Malebarge - Lots N°9 et 10 - 13230 Port Saint-Louis du Rhône
Tél. +33 4 42 48 92 07, Fax+ 33 4 42 48 92 09
www.lafosseenne.com
Date de création : 1991
Effectif : 380
NAF : Transport routier de marchandises interurbain (602M)
CA 2006 : 26,5 ME
Président : Jean Dendrael

Premier transporteur national de conteneurs maritimes, La Fosséenne s'impose dans les sept premiers transporteurs de la région PACA.

Créée en 1991 par Jean Dendrael, la société Transco et Cie s'est rapidement affirmée sur le marché. De 1998 à 2001, le groupe multiplie ses agences et reprend le fonds de commerce de quelques concurrents, pour s'imposer sous le nom de La Fosséenne.

Les sièges ainsi acquis lui permettent d'implanter des établissements autonomes à Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux et au Havre, tout en conservant la gestion et l'organisation à Port Saint-Louis du Rhône. La flotte récente d'environ 330 tracteurs et 800 châssis est entretenue dans les ateliers intégrés du groupe qui compte un effectif de 380 personnes, dont 180 pour l'agence de Port Saint Louis du Rhône.



04
Transcosatal Provence
ZAC du Pont - 527, Avenue Peupliers - 13750 Plan d'Orgon
Téléphone +33 4 90 73 22 22, Fax +33 4 90 73 20 66
Date de création : 1976
Effectif : 79
NAF : Affrètement (634B)
Forme juridique : SAS
CA  2006 : 16,9 ME
Président : Pierre Catherine

Transport routier de fruits et légumes.



05
EXEL Gironde
ZI du Pont - Route de Cavaillon - 13750 Plan d'Orgon
Tél. +33 4 90 73 25 36, Fax +33 4 90 73 25 40
Date de création : 1972
Effectif à l'adresse : 60, effectif entreprise : 180
NAF : Transport routier de marchandises interurbain (602M)
Forme juridique : SA à Conseil d'administration
CA 2004 : 16,4 ME
Président Directeur Général : Doug Taylor

Transport routier national, international de fruits et légumes, frais.



06
Serres et Pilaire Châteaurenard
MIN Box 79 à 83 - Boulevard Ernest Genevet - 13160 Châteaurenard
Tél. +33 4 90 94 02 02, Fax +33 4 90 94 76 40
Date de création : 1989
Effectif à l'adresse : 40, effectif entreprise : 45
NAF : Affrètement (634B)
Forme juridique : SARL à associé unique

CA 2006 : 6,2 ME
Gérant : Michel Mezard
Directeur : Mathieu Ligouri
Actionnaires : TRANSPORTS CHABAS (France)  51 %
Participations : SEPIDIS (France)  98 %
Autres implantations : Agence 66 PERPIGNAN (France) 

Transport de marchandises national de fruits & légumes.



07
Transports Marc Veray
66, Chemin du Stade - 13160 Châteaurenard
Téléphone : +33 4 90 94 09 78
Fax : +33 4 90 94 37 25
www.transportmarcveray.com
Date de création : 1989
Effectif : 49
NAF : Transport routier de marchandises interurbain (602M)
Forme juridique : SARL
CA 2006 : 6 ME
Gérant : Christiane Veray
Directeur : Marc Veray
Actionnaires : Famille Veray

Transports routier de marchandises. Transports spécialisés (isothermes et frigorifiques)  de denrées périssables primeurs en camion remorque. 50 ans d'expérience. Départ journalier : Provence, Paris rungis, Perpignan. Retour journalier sur tout le Sud Est (Montpellier, Nice) de toutes marchandises (primeurs, messagerie…).



08
Istrans
ZI du Bois de Leuze - 13310 Saint-Martin de Crau
Tél. +33 4 90 47 09 75, Fax +33 4 90 47 49 10
www.istrans.com
Date de création : 1972
Effectif : 18
NAF : Transport routier de marchandises de proximité (602L)
Forme juridique : SARL
Gérant : Jacqueline Benezech

Transport routier, convoi exceptionnel, grande longueur 50 m, 380 T. Location de grue, entreposage, levage…
Depuis sa création il y a plus de 30 ans, Istrans a sillonné les routes de France et d'Europe et forgé son expérience de transporteur exceptionnel. Aujourd'hui, Istrans continue de recentrer ses activités dans les secteurs des transports spéciaux, en coopération avec des partenaires de qualité, dans le cas de transports combinés, intégrant le levage, le fluvial et le maritime.


Et les entreprises installées en Pays d'Arles mais dont le siège social est situé hors du Pays…


09
Office Depot
ZI Ecopole du Mas Laurent - Avenue Lavoisier -13310 Saint-Martin de Crau
www.officedepot.fr
Effectif : 221
NAF :
Commerce de gros de papeterie (514Q)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 43,8 ME
Président : Michel Milcent
Actionnaire : Office Dépôt International UK (Royaume-Uni) 97.37 %

Fondé aux Etats-Unis en 1986, Office Dépôt est l'un des leaders mondial de la distribution de fournitures et matériels de bureau. Le groupe est implanté sur le continent américain (Etats-Unis, Canada), en Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Hollande, Irlande, Italie, Luxembourg, Portugal, Royaume Uni, Suisse) et au Japon. Dans d’autres pays (Mexique, Guatemala, Hongrie, Israël, Pologne, Thaïlande), une centaine de magasins à l'enseigne ont été développés par le biais de joint-ventures et de licences. Le groupe est présent sur tous les canaux de distribution grâce à des magasins ouverts aux professionnels et au grand public, une force de vente directe, en contact avec les PME/PMI et les grands comptes et des centres d’appels. Depuis ses débuts en 1996 en France, l'entreprise compte aujourd’hui plus de 1.500 collaborateurs et plus de 40 magasins, une centaine d'attachés commerciaux sur les bureaux de Vélizy, Parinor2, Marseille, Lyon et Lille, 2 centres d’appels sur Mitry (77) et Nîmes (30), 2 plateformes logistiques sur Mitry (77) et Saint-Martin de Crau (13). Tous les départements support sont regroupés à Noisy-le-Grand (93).


10
Logiprest
ZI Ecopôle Mas de Laurent- 13310 Saint-Martin de Crau
Tél. 04 90 47 87 12, Fax 04 90 47 87 20
www.katoennatie.com
Date de création : 2003
Effectif : 239
NAF : Entreposage non frigorifique (631E)
Forme juridique : SARL
CA 2006 : 15,7 ME
Présidents : Mr et Mme Huts
Directeur : Roger Cabot
Actionnaires :
Mr et Mme Huts
Autres implantations en France : Le Havre, Berre, Farebersviller
Filiale de : Groupe Katoen Natie

Katoen Natie a été fondée en 1855 à Anvers. Au fil du temps, elle s'est diversifiée dans la variété des produits "manipulés" : coton, café, caoutchouc, papier, acier, produits chimiques et matières plastiques… Aujourd'hui, après une intégration verticale, Katoen Natie offre un service complet de prestations logistiques à ses "clients-partenaires". L'arrimage, la manutention et l'entreposage sur les quais ou dans les bâtiments, le transport portuaire, le transport national et international, les marchandises conventionnelles ou les conteneurs, Katoen Natie est à présent composé d'experts dans ces domaines. En 2004, Katoen Natie possède 121 sociétés dans 22 pays et emploie 7.500 personnes sur les différents continents avec 2.300.000 m2 d'entrepôts couverts. Implanté depuis 2001 en France où il emploie 400 personnes, le Groupe développe fortement ses activités au Havre et à Saint-Martin de Crau. A l'ouverture du site en décembre 2003, Katoen Natie comptabilisait moins de dix salariés. Entre février 2004 et février 2005, 170 embauches ont été réalisées. Avec l'ouverture du nouveau site, nous comptons 70 emplois de plus soit un effectif total de 240 emplois (dont 140 en contrat à durée indéterminée). En terme d'investissement, Katoen Natie a réalisé un premier programme de 16 ME comprenant un bâtiment de 30.000 m2, puis un deuxième programme de 12 ME avec un bâtiment de 24.000 m2. Une nouvelle tranche d'extension est projetée avec l'achat d'un terrain de 14 hectares pour 2,1 ME et un projet d'extension portant sur 25 ME avec en particulier la construction d'un hall supplémentaire de 70.000 m2, permettant l'emploi de 250 personnes supplémentaires.



11
Distrimag (Maison du Monde)
ZI Ecopole Mas de Laurent - Rue Guy de Lussac -13310 Saint-Martin de Crau
Date de création : 2003
Effectif : 130, objectif 500 emplois fin 2006
NAF : Entreposage non frigorifique (631E)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 9,6 ME
Président : Maisons du monde représenté par Xavier Marie


Distrimag, prestataire logistique de Maison du Monde s’est installée sur la commune de Saint-Martin de Crau à la fin du mois d’août. Depuis, près de 130 personnes ont été recrutées pour gérer l’activité "multi-produits" du groupe Maison du Monde : stockage et expédition des articles de décoration. De par sa taille (30.000 m2) et son activité, ce site est devenu le premier de France, devant Vitrolles (22.000 m2) où est basée l’activité "meubles". Pour Distrimag, choisir la commune de Saint-Martin de Crau présentait de nombreux avantages : attractivité financière des conditions d’implantation, positionnement des axes routiers, ferroviaires et maritimes, mais aussi le cadre de vie. Au cours des prochaines années, son ancrage sur la zone sera amplifié par la construction de deux nouveaux bâtiments de 18 000 m2 puis de 30 000 m2. D’ici la fin 2006, les trois entrepôts pourraient générer jusqu’à 500 emplois, essentiellement pour des postes de logistique.



12
Saprimex (Groupe Carnivor)

ZI Ecopôle Mas de Laurent- 13150 Saint-Martin de Crau
www.carnivor.fr
Date de création : 1985
Effectif total : 126
NAF : Commerce de gros de viandes de boucherie (513C)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 71,1 ME

Président : René Imbert

Groupe spécialisé dans les produits carnés (origine Ecosse, Irlande, Espagne).
La petite unité de production basée pour l'instant à Tarascon va bientôt être transférée à Saint-Martin de Crau avec sa quinzaine d'employés. A terme, l'objectif est de produire 50 tonnes par jour de produits finis. Carnivor construit en effet un premier bâtiment de 12.000 m2, atelier et plateforme, qui va devenir la base logistique de l'entreprise (ouverture prévue début 2006). La Maison mère est basée à Toulon (Var, France). Elle possède 25 magasins de Montpellier à Cannes et emploie 540 personnes (CA 2004 : 90 ME).

Saprimex développera ensuite son activité sur la zone avec la construction d’un deuxième entrepôt de 20.000 m2. D’ici 3 ans, près de 200 emplois devraient y voir le jour.


13
Castorama
Zone Industrielle du Bois de Leuze - 13150 Saint-Martin de Crau
Effe
ctif à l'adresse : 200
Effectif global : 12800
NAF : Administration d'entreprises (741J)
Forme juridique : SAS Unipersonnelle
CA 2006 : 2500  ME
Directeur : Marc Xifre

En 1997, la Société UTL est autorisée à exploiter un entrepôt dans un ancien bâtiment de 36.000 m2 utilisé initialement pour la fabrication de tôles à façon. La Société UTL stocke alors pour le compte de Castorama des matériaux de construction vendus par cette enseigne (carrelages, plinthes, portes, fenêtres…). Le bâtiment est alors aménagé et divisé en 4 halls d'exploitation dont 2 réservés à Castorama, les 2 autres étant loués à d'autres prestataires. Par la suite, la Société ND Logistics (Norbert Dentressangle Logistics) a repris l'exploitation de l'ensemble de l'entrepôt à son compte sans changement dans la nature des produits stockés.

Plus récemment, la SCI Logimag (propriétaire du bâtiment) nous a fait part díun projet d'extension, toujours pour le compte de Castorama, avec la création de 2 nouveaux bâtiments de stockage. De plus, la présente demande díautorisation est pratiquée cette fois directement par la Société Castorama Logistique SNC qui reprendra à son compte líexploitation de la totalité du site. Une demande de changement díexploitant a díailleurs été transmise pour la partie existante de líinstallation ; cette demande est jointe au présent rapport.

La demande sollicitée aujourd'hui concerne l'adjonction de 2 nouveaux bâtiments de 20.000 m2 et d'un local administratif pour chacun des entrepôts.

Les activités pour l'ensemble de l'installation resteront sensiblement identiques et concernent le stockage de produits distribués par les enseignes du groupe. Le volume de stockage représenté par ces 2 nouveaux bâtiments sera de 368.800 m3.


Mais aussi…

ND Logistics (Groupe Norbert Dentressangle)/UTL
ZI du Bois de Leuze - 13310 Saint-Martin de Crau
NAF : Entreposage non frigorifique (631E)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 352 ME
PDG : François Bertreau


Kawasaki qui a créée son centre de distribution sud-européen sur Distriport (celui-ci sera géré par Lorafret et P&O Nedloyd)

TNT Logistics
qui doit ouvrir un entrepôt multi-clients sur Distriport


Il faut aussi évidemment prendre en compte les entreprises fortement consommatrices de "Logistique" que sont les entreprises du pôle "Agroalimentaire" en Pays d'Arles, et plus particulièrement celles spécialisées dans le commerce de gros de fruits et légumes :

SCOFEL, Créno Impex, Provence Vivarais (Viva Prim), Idyl, Rougeline Provence, Pom'Alliance Provence, Européenne Fruitière, Provence Dauphiné, Lombard & Silvestre, Ferrier, Vergers de Beauregard, Provence Achats Services (PAS), Vilhet, Jean Wavrant, Jesfruit, Tonfoni et Cie, Soram - Vitacroc, Hexagro, Groupe Bigard, Alazard et Roux, Conserves France, Friesland Food Cheese France, BCS, Jacques Fournil, LR Gastronomie, Glacières Frigorifiques Charles Martin…

En savoir plus sur les entreprises du pôle “agroalimentaire” en Pays d’Arles…


Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 19:00
Un pôle historique, né du fait de la forte demande émanant de l’agroalimentaire et de la présence du Rhône (source d'eau pour le papier)


Des chiffres en Pays d'Arles

• 12 établissements, dont 7 de plus de 100 salariés.

• 1297 salariés.
• 4 branches identifiées :
- Fabrication d'emballages en plastique
- Fabrication d'emballages en bois
- Fabrication d'emballages en papier et en carton
- Fabrication de papiers et cartons pour emballages

Caractéristiques de la filière
Activités demandant des surfaces importantes (site de production, stockage). L’emballage,
secteur concentré, est une industrie de main d’œuvre.


Les principales entreprises du pôle "Emballage"




Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 18:30
01
Tembec Tarascon
Route Cellulose -13150 Tarascon
Tél.+33 4 90 91 03 00, Fax +33 4 90 91 04 03
www.tembec.com
Date de création : 1996
Effectif : 295, environ 1.000 emplois induits dans la région
NAF : Fabrication de pâte à papier (211A)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 126 ME
Président : Terrence Kavanagh
DG délégués : Gérard Bontemps, Henri Garaud

Production et vente de pâte à papier kraft blanc de résineux. Tembec est une importante société intégrée de produits forestiers solidement implantée en Amérique du Nord et en France. Elle compte approximativement 11.000 employés ainsi qu’une cinquantaine d’usines et affiche un chiffre d'affaires d’environ 4 milliards de dollars. Ses principaux produits sont les pâtes commerciales, les papiers et les produits du bois, et elle fabrique également des produits chimiques dérivés de ses procédés de production de pâtes. La Compagnie commercialise ses produits à l’échelle internationale. Elle gère également 40 millions d’acres de terres forestières en conformité avec les principes de développement durable et a obtenu en 2005 la certification du Forest Stewardship Council (FSC) pour l’ensemble des forêts dont elle est responsable.

Investissements pour se protéger des inondations, coûts de fonctionnement alourdis par des problèmes d'approvisionnement en bois nés de la réorganisation du fret de la SNCF, rentabilité obérée par la parité défavorable euro-dollar : Tembec estime avoir perdu près de 10 M€ en 2005 dans l'usine de pâte à papier de Tarascon, qu'il a reprise en 2000. Afin de sauver cette unité qui représente aussi un millier d'emplois indirects, le groupe canadien envisage une réduction d'effectifs sans licenciement, via des départs volontaires ou en retraite. L'Etat et les collectivités se sont pour leur part engagés à accorder un abattement de taxe professionnelle sur l'exercice 2006 et la Région a annoncé un dégrèvement de 900 K€ de la taxe foncière 2005. Selon le directeur du site, un retour à l'équilibre serait possible avant fin 2006, favorisé par la hausse du prix du papier et d'autres économies sur la facture énergétique. En effet, si ce plan de relance réussit, un investissement de 17 M€ dans une unité de biomasse pourra être engagé, permettant à Tembec de réaliser 5 M€ d'économies pour son fonctionnement et en revente d'électricité sur le réseau.



02
Nature Bois Emballages (NBE)
ZAC du Pont 2 - 13750 Plan d'Orgon
Tél. +33 4 90 73 10 90, Fax +33 4 90 73 15 27
Date de création : 2000
Effectif : 80
NAF : Fabrication d'emballages en bois (204Z)
Forme juridique : SAS
CA 2005 : 38,5 ME
Présidents : Claudius Alazard

Fabrication d’emballages en bois pour fruits et légumes.


03
Papeteries Etienne
29, Avenue de Camargue - 13200 Arles
Tél. +33 4 90 99 44 00, Fax +33 4 90 49 91 95
Date de création : 1911
Effectif : 115
NAF : Fabrication de papier et de carton (211C)
Forme juridique : SAS

CA 2006 : 51,6 ME
Président : Bertrand Laplaud

Les Papeteries Etienne exploitent sur la commune d’ARLES une unité de fabrication de papier à onduler destiné à la confection de cartons de différentes qualités, à partir de vieux papiers et cartons. Seule unité de ce type sur la façade méditerranéenne, sa capacité de production est de 700 t/j.


04
SME (Société Méditerranéenne d'Emballages)
ZI Sud - 15, Rue Gaspard Monge - 13200 Arles
Tél.
+33 4 90 93 41 55, Fax +33 4 90 96 31 78
Date de création : 1966
www.ipaper-france.com
Effectif : 101
NAF :
Industrie du carton ondulé (212A)
Forme juridique : SAS

CA 2006 : 31,7 ME
Président : Bertrand Laplaud

Fabrication et transformation d'emballages en carton ondulé. L'entreprise est spécialisée dans la fourniture de  plateaux pour fruits et légumes.


05
Linpac Plastics Provence
ZI du Roubian - 13150 Tarascon
Tél. +33 4 90 91 49 49, Fax +33 4 90 91 49 45
www.linpac.com
Date de création : 1989
Effectif : 163
NAF : Fabrication d'emballages en matière plastique (252C)
Forme juridique : SAS
CA 2006 : 25,3 ME
Président : Linpac Plastics Limited représenté par Pierre Thumerel

Fabrication de barquette en polystyrène expansé pour l'industrie agroalimentaire et les grandes surfaces (barquettes alimentaires, films thermoformables…).


06
Sirap Gema France
Route Nationale 7 - 13550 Noves
Tél.
+33 4 90 24 25 25, Fax +33 4 90 92 91 58
Date de création : 1990
www.sirapgema.com
Effectif :
NAF :
Fabrication d'emballages en matière plastique (252C)
Forme juridique : SAS

CA 2004 : 30 ME
Président : Renzo de Marchi
Directeur général : Jacques Evain

Sirap Gema a développé une gamme complète de barquette en polystyrène expansé destiné à l'emballage des produits finis dans la grande distribution et l'industrie Agroalimentaire. Les différentes gammes proposées : Standard, avec décor, couleur, logo, personnalisés.


07
Vitembal
ZAC du Roubian - 13150 Tarascon
Tél.
+33 4 90 91 73 20 , Fax +33 4 90 91 27 69
www.vitembal.com
Date de création : 1998
Effectif : 120
NAF :
Fabrication d'emballages en matière plastique (252C)
Forme juridique : SAS

CA 2004 : 18 ME

Président : Luc Julien
Directeur général : Jean-Marie Giordanni

Transformation matière plastique par extrusion
Fabricant de barquette en polystyrène expansé (PSE).


Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 18:00
Un pôle de compétences historique et transversal


La filière Agroalimentaire du pays d’Arles offre la particularité, à l'échelle d'un "petit Pays", d’être particulièrement bien représentée en terme d’activités, puisqu’elle intègre notamment :

• La R&D, avec des centres de recherche et des entreprises de création variétale,
La première et seconde transformation,
Le stockage et l’expédition,
La fabrication de serres, d’emballages, de machines de production…

L’agriculture forte du Pays d’Arles constitue évidemment un support qualitatif incontestable pour de nombreuses activités industrielles. Elle allie des conditions climatiques exceptionnelles (300 jours de soleil par an en moyenne) et un véritable savoir-faire, héritage d'une longue tradition. Aujourd'hui, notre agriculture :

a fait preuve d'une véritable anticipation sur le plan de la traçabilité, ce qui lui permet d'être en phase avec les attentes des transformateurs, distributeurs et consommateurs, soucieux de sécurité alimentaire,

• a fait majoritairement le choix de la productivité, comme en attestent les cultures intensives des plaines (zone Camargue et Tarascon, nord des Alpilles, Saint-Martin-de-Crau et Arles),

• a fait le choix de la qualité, consacrée par 6 AOC et une IGP :
- Olives de la Vallée des
Baux-de-Provence, "noires" AOC et "cassées" AOC
- Huile d’olive de la Vallée des
Baux-de-Provence, AOC
- Foin de Crau, AOC
- Taureaux de Camargue AOC
- Vins des Coteaux des Baux-de-Provence, AOC
- Riz de Camargue, IGP


________________________________________________________________________________
Des chiffres
La filière étendue représente 151 entreprises de plus de 10 salariés totalisant 5.196 emplois.
On retrouve 126 Très Petites Entreprises (entre 10 et 49 salariés) et 25 PME (entre 50 et 250 salariés).
7 entreprises ont un effectif supérieur à 100 salariés

________________________________________________________________________________
Formation et recherche
• Lycée agricole de Saint-Rémy de Provence
• CAP agricole à Saint-martin de Crau
• Agroparc d’Avignon n'est pas loin (INRA, formations…)
• CTIFL
à Saint-Rémy de Provence
• APREL à Saint-Rémy de Provence
• CRITT agroalimentaire


Vous souhaitez en savoir davantage sur
les entreprises du pôle de compétences "Agroalimentaire" en Pays d'Arles ?


Repost 0
Published by David Hairion - dans Pôles de compétences
commenter cet article